France Dimanche > Témoignages > Super Mamie 2018 : Rose-Marie Bato 
est une vraie fan de foot

Témoignages

Super Mamie 2018 : Rose-Marie Bato 
est une vraie fan de foot

Publié le 25 mars 2018

Toujours dynamique, Rose-Marie Bato, l’élue Super Mamie des Pyrénées-Atlantiques marie avec bonheur le ballon rond avec la pâtisserie.

Le soleil était au rendez-vous de la Fête des grands-mères, dimanche 4 mars à Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Claude Olive, maire de la station balnéaire prisée des surfeurs, a assisté au sacre de Rose-Marie Bato (51 ans).

L’heureuse élue a six enfants, trois filles d’un premier mariage, Déborah (30 ans), Marina (27 ans) ainsi que Gabriella (26 ans), et trois garçons, Lucas (16 ans), Kylian (13 ans) et Lorenzo (7 ans) avec son deuxième mari, dont elle est désormais séparée.


Elle a aussi quatre petits-enfants Noa (8 ans), fils de Gabriella, Nyssah (7 ans) et Aymen (5 ans), les enfants de Déborah, et Aaron (4 ans), celui de Marina.

Aujourd’hui, elle savoure des jours heureux avec Claude qui partage sa vie de grand-mère gâteaux.

« Je suis née à Pau. Mes parents sont des réfugiés espagnols qui ont fui le régime franquiste dans les années 60. J’ai eu mon aînée à 20 ans et Lorenzo à 43 ans. Pour mes petits-enfants, je ne suis pas leur “mamie”, c’est leur arrière-grand-mère, Paulette (71 ans), qui joue ce rôle, ils m’appellent tous Matou », nous a dit la lauréate.

Marina et Noa ont présenté leur tendre et gentille « Matou », une mère qui a su se montrer autoritaire pour donner une bonne éducation à ses enfants qu’elle a quasiment élevés toute seule. Son second mari travaillait en Afrique et revenait quinze jours tous les trois mois et demi.

Courageuse

« Quand je vais chez Matou, avec mes cousins et mon oncle Lorenzo, ça fait beaucoup de chahut. Comme elle vit dans un appartement entourée de personnes âgées, elle me dit toujours “Noa ! Noa ! Les voisins ! ”. On se calme un peu et après, on recommence, a déclaré Noa. Ma Matou sait quand je ne vais pas bien. Elle me dit “Tu veux qu’on en parle ?” Alors on s’isole tous les deux. »

Rose-Marie adore confectionner des cakes et des brioches pour ses petits-enfants. Elle a de l’entraînement ! Pendant longtemps, elle a été en charge des goûters de l’équipe de réserve du Pau Football Club, dans lequel jouent ses fils et petits-fils. Le Jour de l’an, Matou réunit toute sa famille pour la poule au pot, le plat traditionnel de la ville d’Henri IV !

« J’ai une formation d’aide-soignante, mais je n’ai pas pu exercer mon métier. Je me suis d’abord occupée de mes enfants. Quand mes filles ont été grandes, j’ai travaillé comme auxiliaire de vie dans des maisons de retraites. Quand j’ai eu mes garçons, j’ai cessé mes activités professionnelles. Il y a deux ans, j’ai travaillé comme serveuse dans un bar-restaurant. Je viens de donner ma démission et j’ai postulé pour m’occuper de personnes âgées. »

Pour séduire les jurés, Rose-Marie a interprété Je veux de Zaz, la chanson préférée de sa belle-sœur Corinne, disparue en 2010. Un tube qui va comme un gant à cette jeune grand-mère courageuse. 

Dominique PREHU

À découvrir

Sur le même thème