France Dimanche > Vie pratique > 10 conseils pour réussir une bonne raclette entre amis ou en famille

Vie pratique

10 conseils pour réussir une bonne raclette entre amis ou en famille

Publié le 10 décembre 2021

.photos:kirsty-lee-/-eyeem/gettyimages

L’hiver est synonyme de froid mais aussi de fromage coulant et de charcuterie délicate. La raclette n’est pas un simple repas mais un moment de convivialité gourmand. Alors, pour réussir avec perfection votre raclette si vous recevez du monde, voici les secrets d’une fête au fromage réussie.

Opter pour un fromage à la coupe

Évitez les produits sous vide et préférez la vente chez un fromager. Certes, c’est un prix, mais le goût sera meilleur. Demandez des tranches de 5 mm d’épaisseur environ.

Bien choisir son fromage

Fromage de Savoie, fromage suisse du Valais, reblochon, mont-d’or, Saint-Nectaire, Morbier… Tout dépend de vos préférences. Essayez de varier les saveurs en prenant des fromages avec des grains de moutarde, au poivre au vin blanc… Surtout ne vous débarrassez pas de la croute car c’est elle qui va apporter le goût et le croquant.

Acheter en quantité

Mieux vaut prévoir trop que pas assez. On compte 120 à 200g de fromage par personne, 100 à 150g de charcuterie et 4 à 6 pommes de terre. S’il vous reste du fromage sur les bras, vous pouvez aussi le réutiliser dans d’autres recettes.

Préférer une spatule en bois

Pour décoller votre fromage, rien ne vaut le bois. Le plastique va laisser un petit goût et s’il prend chaud, va s’effriter dans le fromage.

Sélectionner sa charcuterie avec attention

Jambon, chorizo, rosette, coppa… Essayez de privilégier une viande française avec peu d’additifs. Des gammes labelisées garantissent des animaux élevés sans antibiotiques et nourris sans OGM. Vous pouvez aussi opter pour des charcuteries avec des pointes d’épices. Si vous voulez surprendre vos convives, optez pour des crevettes ou des tranches de saumon.

Se diriger vers le bon vin

Le plus facile c’est d’accorder les fromages avec des vins blancs. Un blanc sec comme un vin de Bourgogne, du Jura, un Chablis ou un Mâcon sont des bons choix. Évitez les vins rouges très tanniques.

Bien choisir les pommes de terre

Les pommes de terre grelots à faire bouillir sont une très bonne option. La charlotte, la bintje, l’Agata ou l’amandine vont conserver une chair ferme après cuisson. Garder la peau et faites-les cuire à la vapeur pendant 20 à 30 minutes avant de faire votre raclette. Vous pouvez les dorer à 180°C pendant un quart d’heure pour qu’elles soient croustillantes à l’extérieur.

Acheter le bon appareil à raclette

Pensez à mettre en marche 10 minutes avant de passer à table votre appareil. Pour le choisir, cela déprendra de vos attentes. Est-ce qu’il doit être petit, avoir un voyant lumineux pour indiquer qu’il est chaud, combien de poêlons vous avez besoin, avez-vous besoin d’un grill pour garder au chaud les patates…

Mettre à disposition des légumes

Il faut faire plaisir à tous les convives et si l’un de vos proches ne mange pas de viande ou de poisson, il lui faudra une option légumes. Outre les cornichons, vous pouvez proposer des champignons, des tomates séchées, des brocolis, des carottes ou des betteraves. Pour pousser l’originalité un peu plus loin, placez des fruits frais ou secs dans des bols : pruneaux, poires, pommes, figues…

Placez des pelures d’orange pour éviter les odeurs

Ou du bicarbonate ou une orange piquée de clous de girofle. Disposez les coupelles dans la pièce où vous faites votre raclette pour éviter que les odeurs de fromage fondu n’imprègnent votre intérieur.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème