France Dimanche > Vie pratique > 8 conseils pour bien courir en hiver lorsqu’il fait froid

Vie pratique

8 conseils pour bien courir en hiver lorsqu’il fait froid

Publié le 13 janvier 2022

.photos:michael-deyoung/gettyimages

Si vous vous êtes motivé pour aller courir, le temps dehors peut vite refréner votre envie. Entre la pluie et le froid glacial, difficile de ne pas finir congelé à la fin de la course. Voici quelques astuces pour votre séance de running en extérieur.

Bien s’échauffer

Réchauffez vos muscles avant même de mettre le nez dehors pour ne pas solliciter davantage votre corps pour combattre le froid. Jumpings jacks, montées de genoux, sauts à pieds joints, fentes, talons-fesses feront monter votre rythme cardiaque. Les muscles et tendons sont fragilisés avec le froid. En préparant votre organisme à l’effort, vous évitez les blessures. Concentrez-vous aussi sur les mollets et ischio-jambiers. Procédez à un échauffement de 5 minutes au minimum.

Manger avant de partir

Le froid fait perdre 30% de graisses en plus ce qui entraîne une grande dépense énergétique. C’est parfait pour affiner sa silhouette mais il faut cependant éviter l’hypoglycémie. Prenez une collation (fruits secs, biscuits, kiwi) au moins 2 heures avant l’effort, facile à digérer et riche en sucre. Une boisson chaude est recommandée mais évitez le thé qui a des effets diurétiques quand il fait très froid.

Se couvrir avec des vêtements adaptés

Évitez le coton qui retient l’humidité. Optez pour des vêtements techniques qui sont légers, respirant et près du corps. Pour la deuxième couche, prenez une veste polaire pour retenir la chaleur. Un coupe-vent vous protègera des intempéries. Portez un short sur votre legging va éviter la sensation de jambes lourdes.

Protéger les extrémités

Portez bonnet, bandeau ou caches-oreilles sur votre tête. 40% de la chaleur corporelle est perdue par les extrémités du corps, notamment par la tête. Pour les pieds, portez des chaussettes en laine mérinos qui retiennent la chaleur et évacuent la sueur. Les mains doivent être protégées avec une paire de gants chauds ou mieux des moufles pour réchauffer vos doigts plus vite.

Oublier le chrono

Les routes sont glissantes parfois enneigées et vos sept couches de vêtements vont vous ralentir alors focalisez-vous sur votre effort constant plutôt que sur votre temps. Ne partez pas trop loin non plus pour retourner chez vous si vous avez vraiment trop froid.

Récupérer de manière active

Si vous devez vous arrêter, pensez plutôt à courir plus lentement ou à marcher rapidement. Le repos complet va engendrer de fortes fluctuations de la chaleur corporelle.

Boire de l’eau

Ce n’est parce qu’il fait froid qu’il faut oublier la case hydratation. Été comme hiver, on pense à s’hydrater avant et après l’effort.

Réchauffez-vous après la course

Ne restez pas dans vos vêtements et filez à la douche. Vous pouvez ensuite vous étirer et boire une bonne tasse de thé bien chaude.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème