France Dimanche > Vie pratique > Aquasports : On se jette à l'eau !

Vie pratique

Aquasports : On se jette à l'eau !

Publié le 7 octobre 2015

Aquabike, Aqua Zumba, aquarunning, aquabody… toutes ces activités sont en plein essor. Et pour cause : elles sont ludiques, font fondre la cellulite et ne provoquent aucune courbature ! Plongée dans ces nouveaux Aquasports très tendance.

En plein boom, ces disciplines qui envahissent les bassins sont accessibles à tous et présentent les mêmes avantages que la natation. Elles contribuent à renforcer le système cardiovasculaire et la musculature, améliorent le souffle, drainent la cellulite et stimulent la circulation sanguine, et ce sans traumatiser les articulations. Le tout apporte également un effet sédatif – idéal pour les insomniaques ! –, avec les dimensions ludiques et relationnelles en plus.

Expert VoulotNOTRE EXPERT

”Ces disciplines comportent de multiples vertus pour les seniors
peu sportifs, souffrant
de problèmes articulaires,
de maux de dos ou de blessures !”
Julien Voulot,
maître-nageur sauveteur
à l’Aquatonic de Nantes.

Preuve de cet engouement : les Thermes marins de Saint-Malo ont ouvert à Nantes leur quatrième centre Aquatonic. Ce lieu magique, véritable cocon de bien-être de 1 700 m2, propose un parcours aquatique avec 133 jets massants et relaxants, marche à contre-courant, transats immergés, bains bouillonnants… Et bien sûr des séances d’aquarunning et d’aquabody.
Julien Voulot, maître-nageur sauveteur à l’Aquatonic de Nantes, a bien voulu nous éclairer sur ces sports pratiqués dans l’élément liquide.

L’aquabiking déloge la cellulite
Apparu en France il y a une petite dizaine d’années, l’exercice consiste à pédaler dans l’eau, juché sur un vélo immergé dans la piscine. Après un court échauffement, on enchaîne le pédalage assis, en danseuse ou debout sans les mains, entraîné par un coach, le tout sur une musique rythmée. Quand cuisses et fessiers se mettent à picoter, c’est le signe que les muscles commencent à se galber et les capitons à régresser !
Pouvoir jouer les Jeannie Longo aquatiques tout en continuant à papoter avec les copines, sachant que ce sport contribue à nous dessiner les jambes d’Adriana Karembeu.
Le côté statique, pas de beaux paysages à observer !

L’Aqua Zumba pour se déhancher
Cette déclinaison aquatique de la Zumba, discipline de fitness en plein essor, consiste à reproduire dans l’eau la chorégraphie d’un coach (qui lui n’est pas dans le bassin) au son de musiques endiablées (salsa, hip-hop…) : sauts, pas croisés, pas marchés, tours sur soi…
Le rythme soutenu permet de se tonifier et d’améliorer sa coordination et son « cardio » tout en s’amusant. L’ambiance est festive et les fous rires fréquents !
Enchaîner des chorégraphies dans l’eau n’est pas toujours évident, surtout si l’on a quelques soucis psychomoteurs !

L’aquadouce relaxe
Une fois l’ensemble du corps légèrement échauffé, on effectue en douceur avec les jambes et les bras des mouvements inspirés du stretching (étirements) ou du Pilates.
Le but ? Renforcer tous les muscles du corps et s’assouplir. Se muscler là où il faut (les cuisses, fessiers, triceps…) sans trop souffrir et tout en pouvant continuer à discuter.
L’absence d’effort cardiaque, mais ce n’est pas le but.

L’aquarunning (ou aquajogging) ménage les jointures
Ce sport se pratique sous différentes formes. Cela peut être une course dans le petit bain qui enchaîne montées de genoux, talons-fesses, avec des haltères aux mains et, éventuellement, des lests aux chevilles. On peut aussi trottiner sur un tapis de course immergé. Ou, enfin, dans le grand bain, mimer le mouvement de la course sans avoir pied, muni d’une ceinture de flottaison…
Les gestes sont moins traumatisants pour les articulations qu’en course à pied classique et la résistance de l’eau s’attaque à la peau d’orange. On éprouve une sensation de légèreté intense en sortant du bassin, sans oublier l’absence totale de courbatures.
Il existe un risque de se « vautrer » sur le tapis de marche, sans compter la ­difficulté de courir dans l’eau !

L’Aquabody sculpte la musculature
Très dynamique, ce sport fait appel à différents accessoires (haltères, chevillères lestées…) et consiste à répéter des séries de mouvements (sauts, levers de bras, écarts des bras ou des jambes…) avec une force et une rapidité maximale, sur une sono d’enfer. Fatigue saine garantie !
Se donner à fond, évacuer le stress de la journée tout en raffermissant cuisses, fesses et mollets sans trop souffrir.
Rien à redire !

Alors, convaincu(e) ? Vous n’avez plus qu’à mouiller le maillot !

TEMOIGNAGES

“Je n’ai plus d’œdèmes ni de douleurs aux jambes !”
Joëlle, 60 ans, Villenave-d’Ornon (33)
« Depuis de nombreuses années, j’ai des problèmes circulatoires et donc très mal aux jambes. Du coup, j’ai décidé de me mettre à l’aquabiking et à l’aquarunning. Je me rends tous les jours dans un espace bien-être et spa, Sensation Beauté, à Pessac, où je pratique 3 à 4 heures d’aquasports seule ou avec un coach. J’en tire d’énormes bienfaits : je n’ai plus d’œdèmes ni de douleurs aux jambes. C’est un vrai miracle ! J’ai signé pour une nouvelle année. »

“L’aquabike me fait un bien fou !”
Laure, 35 ans, Bordeaux (33)
« J’avais entendu que l’aquabike était très efficace pour retrouver la ligne et déloger la cellulite. À l’approche de l’été, j’ai donc voulu m’y mettre, espérant des jambes de sirène et me muscler les fessiers. Inscrite avec deux copines dans une piscine privée pour une séance hebdomadaire, je n’ai pas trouvé l’effet sur la cellulite flagrant – peut-être faut-il y aller plus souvent –, mais j’ai beaucoup apprécié de faire du sport sans en avoir l’air. Je sors de mes séances toute fraîche, toute pimpante. Ça me défoule et me fait un bien fou, et je suis vraiment contente de ne pas avoir de courbatures le lendemain. J’aimerais bien continuer de manière régulière mais le prix me freine un peu. »

Carnet pratique

• Prix
Comptez entre 15 et 40 € la séance de 30 à 45 min.
• Où pratiquer ?
Rendez-vous sur le site du Guide des centres de forme (www.masalledesport.com).

Vous pouvez également consulter www.planet-aqua.eu,
les CMG Sports Club à Paris (www.cmgsportsclub.com),
les seize Swimcenter en France (www.swimcenter.fr),
les sept centres Aqualigne du Sud-Ouest (www.aqualigne.com)
et les quatre centres Aquatonic français (www.aquatonic.fr).

Florence Heimburger

À découvrir

Sur le même thème