France Dimanche > Vie pratique > Ces 8 habitudes toutes simples peuvent prolonger votre espérance de vie selon la science

Vie pratique

Ces 8 habitudes toutes simples peuvent prolonger votre espérance de vie selon la science

Publié le 29 décembre 2021

.photos:eschcollection/gettyimages

Vivre plus longtemps certes, mais vivre surtout en bonne santé. On connaît les basiques : ne pas fumer, bien manger, pratiquer une activité sportive mais d’autres habitudes toutes simples peuvent aussi prolonger votre espérance de vie.

Consommer moins de viande

Une alimentation riche en fruits et pauvre en viandes rouges augmente l’espérance d’environ huit mois selon une étude réalisée au Royaume-Uni. Si la population réduit sa consommation de viande rouge 92%, entre 98 000 et 100 000 décès prématurés pourraient être évités. De plus, ce régime alimentaire pourrait retarder les maladies cardiaques, cancer et AVC.

Lire

Une étude a été menée par l’université de Yale et révèle que 30 minutes de lecture quotidienne prolongent l’espérance de vie de 2 ans. « L’engagement cognitif implique de créer plus de connexions entre sa propre vie, le contenu des livres et le monde extérieur », racontent les auteurs.

Voir ses amis

Les amitiés permettent d’avoir une meilleure vie mentale et physique. Il a aussi été prouvé par l’Université du Michigan qu’entretenir de bons liens permettaient de tomber malades moins souvent car les connexions sociales entraînent des émotions positives qui boostent le système immunitaire.

Boire trois tasses de café par jour

Deux vastes études, l’une européenne et l’autre américaine, indiquent que les buveurs de café vivraient plus longtemps. Le café réduit le risque de maladies cardiovasculaires et digestives.

Faire le ménage

Cela permet d’éliminer les germes et les acariens responsables d’une santé faible selon le Journal Américain de la Santé Publique. Il permet aussi d’avoir une activité physique régulière.

Enfourcher son vélo

Selon une étude de l’université de Glasgow, prendre son vélo régulièrement peut réduire les décès de 41% dont 45% quand il s’agit d’un risque de cancer et 46% pour une maladie cardio-vasculaire.

Participer à des missions de bénévolat

L’université du Michigan a montré que le bénévolat augmente l’espérance de vie car il diminue la tension artérielle, le stress et la dépression.

Manger des noix

Une étude publiée dans The New England Journal of Medicine indique que les personnes grignotant des noix ont 20% de chances en moins de mourir d’un cancer, d’un problème cardiaque ou d’une maladie respiratoire. Cela vaut pour les noix de cajou, de pécan, de macadamia, du Brésil, des noisettes…

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème