France Dimanche > Vie pratique > Commissaire Vénère : Les anti-Linky gagnent du terrain

Vie pratique

Commissaire Vénère : Les anti-Linky gagnent du terrain

Publié le 5 septembre 2019

Le tribunal de Grande Instance de Tours, qui avait été saisi par une centaine de particuliers, a demandé à Enedis le retrait de ses “compteurs intelligents” chez treize d’entre eux pour des raisons médicales. Une première…

Vingt millions d’appareils déjà installés dans toute la France ! Et d’ici à 2021, ce seront 35 millions de foyers qui devraient être équipés du si décrié compteur intelligent Linky. Controversé depuis le début de son déploiement en 2015, il se généralise donc inexorablement et les polémiques ne semblent pas gêner Enedis.

Mais dans certaines villes, la pose du compteur continue pourtant de s’opérer à marche forcée. Car l’appareil est devenu l’objet d’une véritable psychose. Certains l’accusent de collecter et stocker les données personnelles des foyers alors que d’autres lui reprochent d’émettre des ondes nocives ou même d’être à l’origine d’incendies.

Des affaires qui se règlent désormais devant la justice. Faisant suite à 120 plaignants anti-Linky, le tribunal de grande instance de Tours vient d’ordonner le retrait du compteur chez treize particuliers se plaignant d’électrosensibilité. Certificat médical à l’appui, les juges ont admis le lien entre la « fatigue chronique » constatée et le compteur. En cause, les ondes électromagnétiques qui généreraient de graves troubles du sommeil entraînant un état de faiblesse telle que ces personnes s’imaginent le pire…

“Droit opposable”
à l’installation du compteur…  

  • Quel est l’intérêt du compteur Linky ?
  • Pour Enedis ?
  • Et pour les usagers ?
    Pour l’usager, les avantages sont plus que minimes : une facture de consommation réelle et non plus estimée et ne plus avoir à attendre le releveur deux fois par an. Quant au soi-disant suivi de la consommation par l’utilisateur, je constate que la plupart des clients indiquent ne pas avoir accès à leurs données en temps réel (à la condition, en plus, de rester planté devant son compteur !). L’avantage est bien à sens unique pour Enedis qui reçoit toutes les données fournies par son compteur, à des fins que l’on ne saisit pas, et la prise de contrôle à distance des appareils électriques de l’usager.
     
  • Qu’a-t-il d’« intelligent » ?
    On ne présente que les « avancées » (non prouvées) : détecter un défaut dans une installation, adapter l’heure à laquelle il est plus opportun d’utiliser un équipement électrique pour un coût plus réduit, recevoir la production d’énergie d’un particulier, obtenir des gains de consommation. Sur ce point, la Cour des comptes a retoqué Enedis et constaté que l’accompagnement des usagers était très insuffisant et ne lui apportait aucun avantage.
     
  • Qui décide de son installation dans telle ou telle habitation ?
    C’est Enedis, qui se fonde sur un texte pour imposer cette installation, au mépris des directives européennes (qui n’impose pas ce compteur) et qui a une lecture très sélective desdits textes pour se dire dans son droit.
     
  • Quels problèmes de santé peut véritablement entraîner ce compteur ?
    Les personnes électrosensibles en souffrent véritablement. Le compteur Linky n’est d’ailleurs pas le seul à être mis en cause…
     
  • Comment savoir si l’on souffre d’électrosensibilité ?
  • Comment cette pathologie se traduit-elle ?
    Elle se traduit souvent par une fatigue récurrente, des troubles du sommeil, des maux de tête, une tension musculaire, des douleurs articulaires, de la tachycardie, des vertiges, des picotements au niveau du cuir chevelu et du cou, etc.
     
  • En quoi ce compteur peut-il être considéré une atteinte à la vie privée ?
    Dans la mesure où Enedis peut contrôler l’usage des appareils d’un particulier – temps d’utilisation de chaque appareil, contrôle à distance –, on se trouve dans la position d’un utilisateur espionné en permanence. C’est le rythme de la vie quotidienne qui est ainsi transmis à un tiers.
     
  • A-t-on le droit de refuser la pose d’un compteur Linky ?
  • Faut-il invoquer des raisons valables ou bien fournir un certificat médical ?
    La pose est obligatoire, mais rien n’empêche l’usager de refuser. Il suffit de faire une lettre recommandée avec AR, indiquant les motifs du refus : atteinte à la vie privée, défaut d’avenant préalable, modification unilatérale du contrat souscrit avant 2014, refus de laisser des coordonnées personnelles à la disposition d’un tiers, etc.
     
  • Les installateurs peuvent-ils couper le courant si on refuse de leur ouvrir la porte ?
    Il y a peu de chance que votre fournisseur d’électricité vous coupe le courant, mais il pourra vous faire remarquer que vous dénoncez les conditions générales de votre contrat. Cependant la plupart des contrats d’avant 2014 ne prévoient pas cette modification de fourniture d’énergie.

Enedis continue à nier tous les problèmes générés par Linky

Je n’en pense aucun bien et je ne livre que mon sentiment personnel. J’y suis opposé, car Enedis a déjà prouvé qu’il s’embarrassait peu de la régularité de la loi pour imposer son compteur qui est de plus en plus contesté, en raison des incidents multiples qui se produisent, sans compter l’émission d’ondes qui nuisent gravement à la santé des personnes électrosensibles. Je n’en veux pour preuve que mon propre voisin qui a subi la pose du compteur Linky, il y a deux mois environ, et qui a été victime d’un incendie de son arrivée de courant et dudit compteur. Mais Enedis continue à nier tous ces incidents, tout comme les effets nocifs de Linky. D’autre part, cette politique d’installation forcée, de menaces et d’intimidations de la part d’un personnel intervenant peu qualifié suffit à me faire refuser ce que je n’ai pas demandé. J’ai une installation bien plus fiable que ce compteur « moderne », et elle ne m’a jamais donné le moindre souci. Qui plus est, je n’ai aucune envie que l’on me suive « à la trace » au travers de ma consommation d’énergie. Je suis respectueux de tout gaspillage d’énergie, j’utilise mes appareils juste le temps nécessaire et j’obtiens une facture d’électricité plus que raisonnable. Linky ne me donnera rien de plus.  

À découvrir