France Dimanche > Vie pratique > DECOUVERTE : Bourges, entre verdure et patrimoine

Vie pratique

DECOUVERTE : Bourges, entre verdure et patrimoine

Publié le 14 août 2021

.photos:istock
© iStock -

Qu'il est bon de flâner dans son centre avec ses maisons à pans de bois, ses monuments classés, son architecture médiévale et renaissance, sans oublier ses marais situés à deux pas de la cathédrale.

Si vous imaginiez que la capitale du Berry se résume à son festival de musique printanier, vous allez être surpris ! Son label de Ville d'art et d'histoire est loin d'être usurpé. Avec ses 110 bâtiments et monuments historiques classés ou inscrits, la troisième commune la plus peuplée de la région Centre-Val de Loire possède l'un des plus riches patrimoines de France. Le quartier de la cathédrale, la promenade sur le rempart gallo-romain, la place Gordaine et leurs rues pavées bordés de près de 400 maisons à pans de bois contribuent au charme de Bourges. L'architecture médiévale côtoie des hôtels particuliers de la Renaissance qui abritent souvent des musées. Enfin, l'autre carte maîtresse de la ville, c'est l'eau et la présence de marais quasiment en plein centre-ville qui offrent une belle pause bucolique.

Premier édifice gothique construit au sud de la Loire, la cathédrale fut construite suite à une donation de l'archevêque Henri de Sully, frère d'Eudes de Sully qui œuvra pour Notre-Dame de Paris. Ce bâtiment gothique du XIIe siècle sans transept a été classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1992, au titre de chef-d'œuvre de l'art gothique et du génie humain.

D'emblée, l'on est interpellé par ses cinq portails minutieusement sculptés en façade. Remarquables aussi sont ses vitraux qui s'élèvent sur trois niveaux. Ceux du chœur sont toujours d'origine (XIIIe siècle) ! Prenez le temps d'admirer la précision de l'horloge astronomique du XVe siècle. Une visite guidée vous apprendra tout sur la tour de Beurre, dont la reconstruction, au XVIe siècle, après un écroulement, fut financée par une taxe autorisant à manger du beurre pendant le Carême. Mais aussi sur le pilier qui servit un temps de prison ou sur ce pélican, symbole de l'eucharistie, qui remplace le coq traditionnel de la girouette.

Vous descendrez dans la crypte qui abrite le gisant du duc Jean de Berry, figure illustre du Moyen Âge. Montez ensuite les 396 marches de la tour Nord, la vue sur la ville et les alentours méritent un temps de contemplation. Enfin, terminez par le jardin de l'archevêché dessiné par un élève d'André Le Nôtre. • www.bourges-cathedrale.fr Visite de la tour et de la crypte : 8 €.

Classés et protégés, ces 135 hectares de verdure s'étalent presque jusqu'au pied de la cathédrale, à deux pas du centre historique. En un instant, les bruits de la ville sont oubliés, remplacés par les gazouillis des oiseaux. Avec ceux d'Amiens et de Saint-Omer, ce sont les derniers encore en maraîchage en France.

Aujourd'hui, ils sont entretenus par des Berruyers qui les embellissent au fil des saisons. Pour les découvrir, la promenade est libre à pied et à vélo. Des visites guidées sont proposées par des guides nature diplômés. Arrêtez-vous sur la parcelle Le Paradis : Régine et Jean-Claude présentent toujours avec plaisir leur lopin de terre cultivé avec amour.

Pour une pause déjeuner bucolique, direction les restaurants La Courcillière et Le Caraqui pour une cuisine traditionnelle. Si vous programmez votre escapade le premier week-end de septembre, au moment de la Saint-Fiacre, le patron des jardiniers, vous assisterez à la fête des Marais avec promenades en barques, visites spéciales, nuits des lucioles et marché.

À la tombée de la nuit, la capitale du Berry se pare de son habit de lumière et invite le visiteur à une déambulation de 2,3 kilomètres au fil de petites lanternes bleues à la recherche d'Ursine, l'ourse dessinée par l'illustre duc de Berry au Moyen Âge. Cinq lieux emblématiques sont ainsi reliés et présentent chacun une scénographie particulière projetée sur leur façade : l'hôtel Lallemant, le musée Estève, le palais Jacques-Cœur, l'ancien archevêché et le rempart.

Pour organiser son voyage - Carnet pratique

• L'office de tourisme de Bourges place Simone-Veil, 18000 Bourges, Tél. 02 48 23 02 60, www.bourgesberrytourisme.com et www.berryprovince.com.

• Des visites guidées thématiques sont organisées Une balade littéraire au clair de lune (jusqu'au 28 août), le centre historique, les marais, la cathédrale. Tarif plein : entre 6 et 12 €.

Pour explorer

1. Descendre dans la crypte voir le gisant du duc Jean de Berry.

2. Pique-niquer au jardin remarquable des Prés Fichaux (gratuit).

3. Partir à la découverte de détails architecturaux avec l'application « Chasse aux décors » ou chercher des caches (petites boîtes) sur un parcours réel, grâce à une carte virtuelle et l'application geocaching.com

4. Entrer dans le seul musée des Meilleurs Ouvriers de France du pays pour en admirer l'excellence.

5. Goûter les spécialités : les forestines (A), bonbons croquants fourrés de praliné, les célèbres sirops Monin (B) (plus d'une centaine), le pâté berrichon, la galette aux pommes de terre (C) et les œufs à la couille d'âne (D) (pochés au vin rouge).

Julie BOUCHER

À découvrir

Sur le même thème