France Dimanche > Vie pratique > DECOUVERTE : De belles vacances en Provence !

Vie pratique

DECOUVERTE : De belles vacances en Provence !

Publié le 22 août 2021

.photos:istock
© iStock -

Avec 300 jours de soleil par an et des acteurs du tourisme hors pair, vous allez passer un excellent séjour dans les Alpes de Haute-Provence.

De sa patrie natale, les Basses-Alpes – devenues Alpes-de-Haute-Provence en 1970 –, l'écrivain Jean Giono affirmait : "Le mariage de votre âme et de ce pays ne se défera plus*."

Les artisans, agriculteurs et vignerons ont, comme lui, scellé leur âme à cette nature et ces panoramas qui s'étendent à perte de vue. Leur point commun ? La passion de leur métier, qu'ils partagent avec les curieux de passage. Impressionné par leur histoire, leur engagement à préserver leur patrimoine et la qualité de leur labeur, le vacancier appréciera la beauté des choses bien faites et, peut-être, comme le précisait l'auteur : « Vous aurez le désir d'être comme eux* ! »

LES CHÈVRES DE MADAME SOUCHON

En 2000, Christine Souchon quitte son poste dans l'administration fiscale. Après des études et stages agricoles, elle acquiert une ferme et un troupeau de 125 chèvres. Une reconversion courageuse, menée seule avec ses deux filles « sous le bras », alors âgées de 5 ans et 2 ans. Quinze ans plus tard, quelques soucis l'obligent à vendre son troupeau tombé à 60 caprins. Lasse, elle veut jeter l'éponge ! Mais c'est compter sans ses deux grandes enfants qui, elles, n'abandonnent pas et offrent à leur maman deux chèvres – du reste toujours présentes sur l'exploitation. Encouragée, Christine se relève et se réinvente avec un concept de microferme. Aujourd'hui, elle possède quinze chèvres, une dizaine de petits – dont certaines races sont en voie de conservation –, deux boucs, trois ateliers de préparation, des porcs, des canards, des poules pondeuses, des ruches et deux gîtes, dont l'un dispose d'une vue magnifique sur la forêt de Valensole. Désormais en pleine forme, cette femme volontaire reçoit les visiteurs pour une balade pédestre en compagnie des chèvres. La marche est ponctuée d'arrêts et d'explications détaillées de la vie à la ferme. La découverte de deux heures s'achève par une dégustation et par la visite de sa petite boutique.

• La ferme de la Pierrine, route d'Oraison, lieu-dit la Petite Colle, 04210 Valensole ; Tél. 06 78 96 43 69, www.fermelapierrine.fr

LES DOUCEURS DES DURANDEU

La commune de Gréoux-les-Bains, renommée pour sa cure thermale, est partagée en deux : un quartier avec ses constructions du xxe siècle et le charmant village situé sur la butte à 400 mètres d'altitude, avec ses rues pavées et ses vieux remparts. C'est de ce côté que les Gryséliens viennent savourer toute l'année les délices de la maison Durandeu, rejoints pendant la période estivale par les curistes et les touristes. Car personne ne résiste à ces spécialités provençales ! Ces délices sont préparés par Yvan Durandeu et Chloé, sa fille cadette, âgée de 22 ans. Elle représente la sixième génération de pâtissiers en ces lieux. Animés par la même passion que leurs aïeux, père et fille partagent leur savoir-faire en préparant, dans l'atelier attenant à la boutique, le meilleur des calissons, chocolats, pâtisseries et autres spécialités. Malgré les conséquences liées au Covid-19 – ils ont dû se séparer de la moitié de leurs salariés –, la famille est combative et a à cœur de conserver la qualité de son offre, en se renouvelant sans cesse, pour le plus grand plaisir des gourmands.

• Maison Durandeu, 46 rue Grande, 04800, Gréoux-les-Bains ; Tél. 04 92 78 00 01.

SAVEURS PROVENÇALES

À550 mètres d'altitude, sur le plateau du val ensoleillé, plus connu sous le nom de Valensole, la végétation est magnifique. En longeant la route bordée de champs de lavande, d'amandiers et d'oliviers qui mène au domaine des Grandes Marges, un panneau vous indiquera bientôt qu'au bout du chemin, vous arrivez chez un producteur récoltant. Françoise Jaubert vous y attend pour vous faire déguster le fruit du travail de son fils Alex. Ce dernier bichonne sa récolte issue d'une agriculture biologique et de conservation. Huile, tapenade et pulpe d'olive, huiles essentielles de lavande, cosmétiques, sirops, farines et miels sont disponibles en vente directe. Françoise met un point d'honneur à ne pas vous laisser repartir sans avoir goûté les saveurs et senti les parfums de son terroir. Vous pourrez vous installer à l'une des tables et profiter d'un pique-nique composé des produits du domaine. Mention spéciale à la crème d'amandine, un vrai bonheur !

• Domaine les Grandes Marges, route de Manosque, 04210 Valensole ; Tél. 04 92 74 81 13 ; https: //www.lesgrandesmarges.com

L'ÉTOILE DE MANOSQUE

Ces derniers mois ont été pénibles pour les restaurateurs. Malgré tout, certains ont réussi à maintenir le lien avec la clientèle et sont aujourd'hui heureux de lui faire partager à nouveau des saveurs en salle et de lui donner à rêver. Pierre Grein est de ceux-là. Des amuse-bouches au dessert en trompe-l'œil – qui clôturent des repas en apothéose ! –, c'est un festival de couleurs et de plats joliment dressés et prodigieusement bons ! Les critiques gastronomiques ont vu juste en l'estampillant cette année d'une étoile au Guide Michelin ! Si l'extérieur du restaurant, situé dans une zone marchande résidentielle, ne laisse rien présager du chic de l'établissement, une fois la porte franchie, plus de doute ! Place à la sérénité avec une décoration boisée, chaude et épurée.

• Pierre Grein, 180 av. Régis-Ryckebusch, 04100 Manosque ; Tél. 04 92 72 41 86.

Jalila CHIQUET

À découvrir