France Dimanche > Vie pratique > La santé connectée, ça vous branche ?

Vie pratique

La santé connectée, ça vous branche ?

Publié le 15 novembre 2014

Les objets “intelligents” nous surveillent désormais. Ce n’est plus un phénomène de mode, mais une vraie révolution. France Dimanche fait le tri parmi les plus utiles au quotidien.

Les outils high-tech pour surveiller notre santé ne cessent de se développer. Désormais, on peut mesurer le nombre de pas réalisés chaque jour, les calories dépensées, les moindres fluctuations de notre poids ou de notre sommeil grâce à ces objets connectés via un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Après les magasins spécialisés et les boutiques de téléphonie, ils envahissent les rayons de la grande distribution.

Et ce n’est qu’un début, car ces objets « intelligents » ont été désignés comme faisant partie d’un des 34 plans de la Nouvelle France industrielle par le gouvernement. Voici les plus utiles parmi une offre croissante.

Brosse à dentsLes brosses à dents qui “caftent”

Équipées de capteurs, elles renseignent sur la manière dont on se brosse les dents, et délivrent en retour des conseils : comment améliorer le mouvement, où insister… Utile, car les bons gestes ne sont pas si connus. Tout comme le temps moyen de brossage : celui des Français est de 43 secondes, alors que 2 brossages de 2 minutes par jour (matin et soir) sont nécessaires selon l’Union française pour la santé bucco-dentaire.
Notre choix Cette brosse à dents électronique, la moins chère du marché, indique les erreurs commises : durée insuffisante, zones négligées, etc. Elle adresse aussi des recommandations. Une bonne idée pour les adolescents, nombreux à ne prendre soin de leur dentition qu’une fois par jour…
• 94 € environ, Kolibree

BalanceLes balances tyranniques !

Environ 6 % des Français possèdent une balance connectée à un smartphone ou à un ordinateur. Ils peuvent ainsi suivre l’évolution de leur poids en détail et se fixer des objectifs. Si cette démarche est motivante, elle doit être entreprise avec discernement. Car l’utilisation de ces mesures d’une grande précision peut facilement virer à l’obsession. Et conduire au découragement. Les experts recommandent une pesée par semaine, pas plus !
Notre choix  Cette balance calcule le poids, les masses grasse et maigre et même le pouls ! Elle envoie ces données par Wi-Fi ou Bluetooth pour permettre un suivi précis sur l’objet connecté de son choix.
• 149,95 €, balance Smart Body Analyzer, Withings.

BraceletLes bracelets de contrôle

Certains renseignent sur le niveau d’activité physique et indiquent si on a atteint ou non ses objectifs et comment y parvenir. D’autres enregistrent les battements cardiaques ou la qualité du sommeil, des informations précieuses pour prévenir le surpoids par exemple, ou surveiller les patients atteints d’une insuffisance cardiaque…
Notre choix  Très abordable, ce nouveau bracelet enregistre les mouvements effectués jour et nuit, les calories dépensées, la distance parcourue ainsi que le nombre de pas effectués. Il signale par des leds si les objectifs fixés sont tenus. Ce bracelet analyse aussi les cycles de sommeil, et se transforme en réveil malin en vous tirant du lit au bon moment !
• 39 €, bracelet connecté Coach Forme Sommeil, Mercurochrome. Dans les GMS en novembre.

TensiomètreLes tensiomètres sans fil

Qu’ils se placent au bras ou au poignet, ils mesurent la pression artérielle, la tension systolique et diastolique, la fréquence cardiaque et le pouls. Les résultats sont analysés et peuvent être envoyés aux proches et au médecin. Pour cela, il faut disposer d’un smartphone ou d’une tablette et installer l’application dédiée.
Notre choix  C’est le plus petit tensiomètre du monde, et il est sans fil ! Il passe presque inaperçu. Pour une mesure encore plus précise, il utilise un capteur de mouvements.
• 79,99 €, tensiomètre poignet sans fil d’iHealth

PilulierLe pilulier sonore

Grâce à ce dispositif intelligent, plus moyen de prendre deux fois ou d’oublier d’avaler ses médicaments. Ce pilulier s’allume et envoie un signal d’alerte sonore ainsi qu’un SMS ou un e-mail dès qu’un problème surgit avec le traitement. Il peut également prévenir la famille ainsi que les professionnels de santé en cas d’oubli ou d’erreur.
Notre choix  Il suffit de percer l’une des alvéoles de ce pilulier semainier(avec des cases pour le matin, le midi, le soir et le coucher) pour qu’il envoie l’information à un serveur santé.
• 250 € environ + 10 € d’abonnement par mois pour les frais de connexion, Pilulier Imedipac, Medissimo. Disponible fin 2014.

FourchetteLa fourchette qui fait mincir

Elle vibre et émet des signaux lumineux dès que l’on mange trop rapidement. Réglée sur une bouchée toutes les 10 secondes, elle limite ainsi les apports caloriques, car il nous faut une vingtaine de minutes pour arriver à satiété. Créée à l’origine dans le cadre d’un programme médical à destination des personnes obèses, cette fourchette n’empêche toutefois pas de manger gras !
Notre choix  Il n’existe actuellement qu’un seul modèle sur le marché. À acquérir seulement en cas d’urgence…
• 70 € environ, HAPIfork

Quatre applications gratuites

Une condition : avoir un smartphone ou une tablette pour installer en quelques clics ces “applications web” téléchargeables sur l’App Store
pour les iPhone et les iPad, ou sur le Play Store pour les autres (Android).

Capture d’écran 2014-10-28 à 12.51.23• Urgence cardiaque

« Arrêt cardiaque »
(sur App Store ou Play Store), géolocalise votre smartphone
et indique les défibrillateurs publics situés à proximité.
Cette « appli » donne aussi les numéros à appeler
en cas d’urgence, explique comment utiliser le défibrillateur
et diffuse des vidéos montrant comment réaliser un massage cardiaque.

Capture d’écran 2014-10-28 à 12.51.42•  Surveillance du diabète
« IBGStar mg/dL Diabetes Manager Application » (sur App Store)
permet de suivre sa glycémie grâce à un lecteur :
évolution des mesures du taux avec possibilité
de les envoyer par e-mail à son médecin.
IBGStar propose aussi d’adapter les doses d’insuline
à injecter en fonction des aliments consommés.

Capture d’écran 2014-10-28 à 12.51.59•  Sevrage tabagique
Proposée par La Mutuelle Générale (sur App Store),
« J’arrête de fumer ? » intègre un programme de coaching personnalisé et procure des conseils nutritionnels, des astuces pour ne pas craquer, comptabilise le temps écoulé depuis l’arrêt, les bénéfices sur la santé et les économies générées…
Le tout avec le coach virtuel Michel Cymes, médecin ORL et présentateur du Magazine de la santé sur France 5.

Capture d’écran 2014-10-28 à 12.54.22• SOS pharmacie
« Ma pharmacie mobile » (sur App Store ou Play Store) sert à trouver l’officine ouverte la plus proche de chez vous.
On peut aussi envoyer la photo de son ordonnance à son pharmacien ou recevoir des alertes pour la prise de médicaments.

Florence Heimburger

À découvrir