France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : Au bouleau !

Vie pratique

Laurent Cabrol : Au bouleau !

Publié le 16 mai 2019

La pratique a tendance à se populariser. La sève de cet arbre aurait en effet de nombreuses vertus. Succomberez-vous à cette nouvelle mode ?

Elle fait de plus en plus fureur. Et pour cause ! Selon les nutritionnistes, la sève de bouleau, riche en vitamines, en acides aminés et en oligo-éléments, aiderait à garder la forme. Ce fortifiant naturel serait un atout contre les douleurs articulaires, les calculs rénaux, les rhumatismes, entre autres. Elle serait en outre très efficace pour drainer l’organisme et assurerait la solidité de notre squelette et de nos dents. En gros, elle nettoie, purifie, régénère le corps et la peau, en plus d’apporter des nutriments !

C’est un véritable remède miracle contre le vieillissement ! Il est conseillé une cure deux fois par an, à raison de 5 litres à prendre sur 20 jours, de préférence entre les repas (125 ml le matin, puis 125 ml l’après-midi). Vous en trouverez dans les commerces bio ou parapharmacies. Il faut compter de 16,50 euros environ les 500 ml d’extrait de bouleau (à diluer dans de l’eau, donc).



Mais si vous possédez dans votre jardin un bouleau, pourquoi ne pas vous servir à la source ? Il vous suffit de percer le tronc du bouleau jusqu’à ce que la sève se mette à couler. Le trou doit être suffisamment large pour y placer un tuyau en plastique par lequel transitera le liquide vers un seau. N’hésitez pas à attendre plusieurs jours pour que le récipient se remplisse, avant de les transvaser dans des bouteilles.

Sachez que c’est le bon moment pour la récolte car, à cette époque de l’année, la sève monte et descend du tronc pour redonner vie à l’ensemble de l’arbre. N’ayez crainte : cette « opération chirurgicale » ne met pas en danger la survie de l’espèce. Les producteurs s’accordent à dire qu’il suffit de reboucher le trou après la récolte et il n’y paraîtra plus rien. J’ai pour ma part testé ce breuvage et constaté au bout d’une vingtaine de jours les effets bénéfiques. Alors pourquoi pas vous ?

- - - - - - - - - - - 

Bonne nouvelle !

La population des tigres serait à nouveau en augmentation dans les zones aujourd’hui protégées, alors qu’ils étaient menacés d’extinction. En cause, la chasse et la déforestation. Si on en comptait 3 850 en 2014, on espère voir l’espèce doubler d’ici à 2022, grâce au travail des organisations sur le terrain et des scientifiques qui se veulent optimistes. Le combat contre le braconnage reste toutefois de mise…

- - - - - - - - - - - 

Le chien de la voisine


C’est l’histoire d’un trentenaire à qui il arrive des mésaventures et qui voit, un jour, un chien débarquer dans sa vie. Une relation palpitante s’instaure alors entre l’homme et l’animal. Un roman drôle, dans lequel vous vous identifierez sans doute.

Le chien de madame Halberstadt, de Stéphane Carlier, éd. Le Tripode, 15 €.


 

Laurent CABROL

À découvrir