France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : "Mes astuces pour votre hibiscus !"

Vie pratique

Laurent Cabrol : "Mes astuces pour votre hibiscus !"

Publié le 22 janvier 2017

Appelée également rose de Chine, cette plante d’intérieur 
et d’extérieur a une longue et magnifique floraison. 
Ces quelques conseils de Laurent Cabrol vous aideront à l’entretenir.

Vous êtes nombreux à m’envoyer régulièrement du courrier, et je vous en remercie. Vos compliments me touchent énormément. Cette semaine, Laurent Cabrol a décidé de répondre à l’une de vos lettres qui intéressera tous ceux qui possèdent chez eux un hibiscus.

->Voir aussi - Laurent Cabrol : Le Père Noël a du chien

Monsieur Cabrol, auriez-vous des conseils à me donner pour soigner mon hibiscus ? C’est un arbuste qui a fleuri tout l’été, en plein soleil devant ma porte-fenêtre. 
Je lui ai donné de l’engrais 
(un bouchon par semaine). À l’approche des gelées, j’ai fait de mon mieux pour le protéger, mais cela n’a pas suffi. Je l’ai donc placé à l’intérieur, dans une pièce dont la température varie de 19 à 22 °C. J’ai retiré ses feuilles jaunes et tachetées, et je lui ai redonné un peu d’engrais. Il avait l’air d’aller mieux, mais ses feuilles continuent de jaunir. Que faire ? Il me reste des bouts de branches sans feuilles. Dois-je les tailler ? Si oui, à quel niveau ? Merci d’avance pour votre réponse ! » Madeleine Sérès, 13680 Lançon-Provence

->Voir aussi - Laurent Cabrol : Mohammad, ce héros d'Alep

IbiscusChère Madeleine, merci pour votre lettre et pour la confiance que vous m’accordez. Comment soigner votre hibiscus ? Ce n’est pas très compliqué ! Comme vous le faites déjà, il faut bien le nourrir. Il a en effet besoin de beaucoup de potassium pour une belle floraison, mais pas trop de phosphore (un 20.10.20 suffit). Mélangez l’ensemble, à raison de 2 g par litre d’eau, et donnez-le à votre plante une fois par semaine, de juin à fin août. Cette fleur nous vient d’égypte et d’Asie du Sud-Est. Il en existe plus de 32.000 variétés, mais seulement deux en Europe : la rose de Chine, à l’aise à l’intérieur, et la syriacus, parfaite pour l’extérieur.

Voici les règles à suivre pour préserver votre hibiscus syriacus (encore appelé althéa ou mauve en arbre) à l’extérieur. Période de plantation : mars ou avril. Exposition : au soleil, ou à mi-ombre, à l’abri du vent. Nourrissez-le d’engrais enrichi en potassium tous les quinze jours pendant la croissance. En hiver, arrosez très peu. En période estivale, il lui faut beaucoup d’eau. Et, dès que l’une de ses fleurs est fanée, il faut l’éliminer pour donner de la force aux autres. Si les feuilles se recroquevillent ou se flétrissent, c’est que l’hibiscus a trop de soleil.

Quand les feuilles deviennent poisseuses, il s’agit souvent d’une attaque de pucerons. Si elles deviennent cotonneuses et se couvrent d’un duvet, c’est la faute des cochenilles. Il faut traiter d’urgence. Parfois les feuilles peuvent tomber prématurément. Dans ce cas, la plante a probablement trop d’eau.

Sachez que l'hibiscus rose de Chine est assez fragile. Attendez que la terre soit sèche en surface avant d’arroser. Et donnez-lui de l’eau à température ambiante, sans calcaire. J’espère que ces quelques conseils vous aideront à redonner vie à votre plante.

Par Laurent Cabrol

À découvrir