France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : Quels sont les bienfaits de l’écopâturage ?

Vie pratique

Laurent Cabrol : Quels sont les bienfaits de l’écopâturage ?

Publié le 27 avril 2019

Voici une autre façon d’entretenir les espaces verts, à la fois écologique et économique. C’est Une aubaine pour les entreprises, entre autres.

Je n’aurais jamais cru que mes moutons puissent être un jour l’élément essentiel d’une entreprise. Vous vous souvenez sûrement de notre article concernant les ovins chargés d’entretenir les abords du périphérique parisien (France Dimanche n° 3715). Les bordures sont si abruptes qu’il est dangereux d’utiliser une tondeuse. Sachant que la loi concernant l’usage des désherbants chimiques s’est durcie, de plus en plus de sociétés font appel à l’écopâturage professionnel et donc à ces herbivores.

Les témoignages des responsables économiques sont éloquents. Ces animaux apporteraient, par leur présence, calme et apaisement aux personnes qui travaillent à proximité. Les naissances de printemps sont des moments d’échanges et d’émotion, et donnent un sujet de conversation le soir en famille, variante agréable aux sempiternelles brouilles entre collègues.

Cette activité porte donc l’appellation d’écopâturage. Les moutons étant des animaux si dociles et tellement paisibles que vous pouvez les faire brouter pratiquement partout : autour d’un site industriel, près d’un entrepôt, près d’une plateforme de transport, dans l’enceinte d’une usine ou aux bords des routes. Bref, en lieu et place de la tondeuse, les moutons font ripaille.

Plus fort encore, le procédé existe en location ! Des entreprises spécialisées dans la location de troupeaux « tondeurs » ont été créées, telles que GreenSheep et écomouton.

Si vous êtes responsable d’un espace industriel, vous pouvez louer des animaux qui seront, en échange, suivis par un vétérinaire et par un berger, pour surveiller les naissances. La tonte sera même effectuée par un spécialiste et les employés recevront un morceau de laine « propre », en souvenir.

Une clôture pour ovins et des abris en bois peuvent vous être fournis. On estime à 25 % l’économie réalisée par rapport à une tonte mécanique, qui nécessite un jardinier et du matériel. Avouez que c’est quand même intéressant et vous comprenez pourquoi le procédé prend de l’ampleur !

Reste maintenant à connaître la race de votre troupeau de moutons. Sachez que ceux qui sont sélectionnés viennent en priorité de l’île d’Ouessant, dans le Finistère. Pour ma part, je suis sensible à cette initiative car je possède une bonne trentaine de bêtes à la maison et connais leur efficacité.

Pourquoi le mouton d’Ouessant ? Avec ses 40 cm de haut, il est court sur pattes, un record mondial de petitesse. Rustique, il peut rester dehors toute l’année, grâce à sa robe de laine dense. Il est très agile sur terrain pentu. Ses déjections sont riches en nutriments pour le sol. Et j’ajouterais, ils sont adorables et obéissants.

Si vous êtes intéressé par ces sociétés spécialisées, sachez que pour entretenir 10 000 m2 pendant un an, il vous en coûtera 0,26 €/m2 soit 2 600 euros (plus la surface est grande, plus les prix diminuent).

Tous ces animaux sont identifiés et déclarés auprès des services vétérinaires et les bergers qui s’occupent de votre troupeau sont des « locaux », et résident près de chez vous. Les avantages sont donc multiples.

- - - - - - - - - -

Est-ce le bon jour pour planter ?

Voici un agenda bien utile pour ceux qui souhaitent optimiser la culture de leurs fruits et légumes en fonction de la lune. Avec de multiples conseils et un calendrier détachable de mars 2019 à février 2020.


Cultiver son potager avec la lune,
d’Olivier Lebrun, Larousse, 8,95 €.

Laurent CABROL

À découvrir