France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : Brigitte Bardot sera-t-elle enfin entendue ?

Vie pratique

Laurent Cabrol : Brigitte Bardot sera-t-elle enfin entendue ?

Publié le 19 août 2018

Ce fut la surprise de cette fin juillet, hélas éclipsée par l’incessante affaire Benalla : la visite de Brigitte Bardot à l’Élysée.

Ses différents courriers au président Emmanuel Macron étant jusqu’alors restés lettre morte, en avril dernier, elle s’était énervée au micro de Wendy Bouchard sur Europe 1, dénonçant un « président en marche arrière sur la protection animale et sans aucune empathie ».

Elle se scandalisait notamment de la réouverture des chasses présidentielles, supprimées par Nicolas Sarkozy.

Cette invitation inopinée vient donc rassurer la présidente de la fondation éponyme, qui milite depuis quarante-cinq ans pour l’amélioration de la condition animale en France et dans le monde.

Mardi 24 juillet, accompagnée par Christophe Marie, le porte-parole de la fondation, et Laurence Parisot, l’ancienne patronne du Medef et membre du conseil d’administration de la fondation, Brigitte Bardot fut agréablement surprise en trouvant avec Emmanuel Macron, un interlocuteur « intéressé ».

Fin de l’hippophagie !

« Moi qui n’étais pas une fervente de Macron, j’ai été très étonnée et très surprise de voir l’attention, le sérieux et la bonne disposition qu’il a eus envers nous », a-t-elle indiqué par la suite à l’AFP.

Durant près d’une heure, ils ont abordé la question du broyage des poussins mâles vivants, de l’abattage rituel des animaux sans étourdissement préalable et de la consommation de viande de cheval, qu’elle combat depuis des décennies.

Sur ce dernier point, elle a paru plutôt positive à l’issue de la rencontre, Emmanuel Macron se disant « favorable à la fin de l’hippophagie » mais aussi prêt à rencontrer des représentants religieux « pour voir de quelle façon les choses peuvent évoluer » concernant l’abattage rituel.

« J’ai vu beaucoup de présidents, a indiqué BB. Le dernier, c’était Sarkozy. Il m’a promis monts et merveilles et n’a rien fait. »

Emmanuel Macron s’est engagé à faire un nouveau point à la fin de l’année.

Une perspective qui a réjoui la présidente. Nous serons évidemment là pour suivre ces promesses !

- - - - - - - - - -

Il fait chaud !

Les fortes chaleurs de ces derniers jours ont poussé les soigneurs des parcs animaliers à imaginer des moyens aussi insolites qu’indispensables pour hydrater au mieux leurs pensionnaires.

Le Parc de Sainte-Croix, à Rhodes (Moselle) a, par exemple, eu l’idée de concocter à ses 1 500 protégés un régime pour le moins rafraîchissant à base de glaçons géants aux poissons et aux fruits de saison.

- - - - - - - - - -

Le saviez-vous ?

Pas moins de 80 % du corps d’un animal domestique est constitué d’eau.

Nos chers toutous et minous ont donc besoin de boire 70 ml d’eau par kilogramme de poids et par jour.

Le double lorsqu’il fait chaud, comme en ce moment.

A titre d’exemple, un labrador d’environ 35 kg a besoin de 2,45 litres d’eau par jour pour rester idéalement hydraté.

Un chat de taille moyenne se contentera, quant à lui, d’à peine 0,3 litre.

Laurent CABROL

À découvrir

Sur le même thème