France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : Sauvons les abeilles !

Vie pratique

Laurent Cabrol : Sauvons les abeilles !

Publié le 20 juillet 2019

Il n’est jamais inutile de répéter combien ce petit animal est essentiel à la survie de l’espèce humaine. Petite piqûre de rappel.

La situation est grave, est-il besoin de le rappeler. Il faut se mobiliser tant l’objectif est ambitieux. Nous, jardiniers, devons « offrir » aux abeilles, de manière urgente, de quoi butiner, en plantant ou en semant dans notre jardin, sur notre balcon ou terrasse.

Alors tous à vos plantoirs ! Vous trouverez de multiples arbres, plantes et fleurs chez les pépiniéristes, horticulteurs ou fleuristes. Mais attention ! Il est important d’opter pour les bonnes variétés. Les mellifères sont capables de donner aux abeilles le nectar nécessaire à la fabrication du miel. Et si ces plantes sont aussi pollinifères, alors le bonheur est complet.

Le nectar issu de la plante n’est finalement que de l’eau et du sucre. Les abeilles le butinent, le mettent dans leur jabot et le ramènent à la ruche. Quand elles sont sur la plante, elles recueillent avec leurs pattes le pollen qui n’est qu’autre que l’élément mâle de la reproduction (comme un spermatozoïde) et le transportent sur une autre fleur. Le mariage est né et la plante est fécondée. Alléluia !

Retour à la ruche. La reine et les ouvrières y fabriquent le miel après avoir pollinisé, donc sauvé notre planète… Saviez-vous que nous sommes aujourd’hui sur Terre deux fois et demie plus nombreux qu’en 1960 ? Et que nous serons un milliard de plus en 2030 ? Qui va donc nourrir le monde ? Sans les abeilles, on risque de perdre les fruits et les légumes. Il y a ainsi urgence, d’autant plus quand on sait que 30 % des récoltes mondiales dépendent de la pollinisation.

Vous avez certainement conscience de la situation critique, mais ne savez pas trop comment remédier au problème à votre niveau. Je vous propose un panel de végétaux à mettre en terre (tableau ci-dessous). Il en existe des centaines, alors pour les sélectionner, observez le voisinage et voyez celles qui poussent le mieux.

Laurent CABROL

À découvrir