France Dimanche > Vie pratique > Le Covid-19 entraînerait des troubles de l’érection selon une étude !

Vie pratique

Le Covid-19 entraînerait des troubles de l’érection selon une étude !

Publié le 28 septembre 2021

.photos:diy13/istock
© Diy13/istock Le concept de l’impuissance

Impuissance et coronavirus seraient intimement liés. Alors que la liste des symptômes du Covid sur le long terme ne cesse d’augmenter, une nouvelle menace plane sur la sexualité des hommes : les troubles de l’érection.

Des séquelles sur la sexualité des hommes des suites de la contraction du virus. C’est ce que révèle une étude de l'Université de Californie publiée dans la revue Science Direct. En s’appuyant sur 693 publications scientifiques, la conclusion est sans appel : « les preuves que l’infection au Covid-19 a une incidence sur la fonction érectile sont convaincantes ».

Un système vasculaire endommagé

D’après les chercheurs, deux causes majeures peuvent expliquer l’impuissance chez les hommes dont la première biologique. Ce serait à cause des lésions laissées par le virus sur le système vasculaire qui, endommagé, ne peut plus diriger assez de sang jusqu’au pénis qui ne peut donc produire d’érection. Problème, « il y a une réelle inquiétude sur le fait que les hommes pourraient avoir des problèmes à long terme de dysfonctionnement érectile. Ce virus peut non seulement vous tuer, mais peut aussi potentiellement entraîner des complications à vie », alerte l'experte en maladie infectieuse, Dena Grayson.

Anxiété et dépression sont les autres responsables

La deuxième cause est davantage psychologique. D’après les auteurs, le climat anxiogène peut expliquer pourquoi les hommes, très préoccupés, ont du mal à bander. « L’anxiété et la dépression sont fréquentes chez les hommes atteints de troubles de l'érection. Les problèmes psychologiques et de santé mentale peuvent causer ces troubles, ou les aggraver. Ce type de problème survient 1,3 à 2,3 fois plus fréquemment chez les personnes souffrant d'anxiété ou de dépression », précise l’étude. En s’appuyant sur une étude chinoise, les chercheurs ont découvert que sur 612 hommes interrogés, 8,5 % ont déclaré une détérioration de leur fonction érectile à cause de troubles de l'anxiété.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème