France Dimanche > Vie pratique > Le traditionnel bocal rond pour les poissons rouges est voué à disparaître

Vie pratique

Le traditionnel bocal rond pour les poissons rouges est voué à disparaître

Publié le 27 janvier 2022

.photos:glasshouse-images/gettyimages

Le numéro un des produits d’aquariophilie en France a décidé d’arrêter de commercialiser ses aquariums ronds. Une décision afin de prolonger la durée de vie des poissons rouges.

Un poisson rouge en liberté vit entre 5 et 10 ans voire 20 ans contre 2 à 3 ans pour ceux qui vivent dans un petit bol. Les poissons ne peuvent grandir, ne peuvent nager et vivent donc bien moins longtemps.

Une vie enfermée

Les poissons enfermés dans un espace restreint de 25 centimètres de diamètre n’ont pas la chance d’avoir un endroit à l’abri des regards. Ils sont donc obligés de nager en rond ce qui augmente leur niveau de stress. Leur vie est un véritable enfer car le poisson n’est pas du tout adapté à la vie dans un bocal. De plus, il est impossible d’y installer un système d’oxygénation, un filtre d’eau, des plantes ou des cailloux.

« Ils rendent les poissons fous »

La société AgroBiothers a donc décidé d’arrêter la production de ces minis-prisons. « On adore offrir un bocal et un poisson rouge à notre enfant. C'est très mignon pour eux, mais cela tue les poissons », explique Matthieu Lambeaux, le PDG de la société, pour BFMTV. « Ces aquariums sont trop petits et, en étant sphériques, ils rendent les poissons complètement fous. C'est comme enfermer quelqu'un dans une pièce de 10 m² sans aération ». Il conclut : « des choses qui étaient acceptables il y a cinq ans ne le sont plus aujourd’hui, et d’autres admises aujourd’hui ne le seront plus dans dix ans ».

Un commerce juteux

La société d’aquariophilie va désormais créer des aquariums de 15L minimum contre 7L auparavant, et donc retirer une vingtaine de produits de son catalogue qui ne respectent pas le bien-être animal. Elle estime ses pertes à 1 million d’euros. On comprend pourquoi peu d’entreprise passent le pas. Sachant qu’un foyer sur deux possède un poisson et que les bocaux ronds sont les plus vendus, le calcul est vite fait pour ce business lucratif. Mais d’autres pays européens ont déjà pris cette décision comme l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse ou l’Italie. Ils ont interdit la commercialisation des bocaux ronds dans les rayons animaleries.

Léa Dechambre

À découvrir