France Dimanche > Vie pratique > Les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes ?

Vie pratique

Les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes ?

Publié le 1 octobre 2021

.photos:nils-jacobi/istock

Agiles, grimpeurs et acrobates, nos petites boules de poils sont de vrais aventuriers casse-cou. Les chats ont la réputation de toujours pouvoir retomber sur leurs pattes s’ils tombent. Mais comme beaucoup de croyances, ce n’est pas totalement vrai.

Comme pour le mythe des neuf vies du chat, ces félins ont longtemps fasciné par leur souplesse, leur force et vivacité. Ils peuvent se faufiler, grimper et bondir facilement ce qui a sans doute nourri le mythe que les chats retombaient toujours sur leurs pattes.

Un réflexe acquit dès la naissance

Les félins possèdent un réflexe, acquis lors de leur premier mois de chaton, qui leur permet en faisant le dos rond, d’effectuer une rotation en l’air grâce à leur tête et leur queue. C’est notamment dû à leur squelette et la flexibilité de leur colonne vertébrale. Leurs pattes sont aussi de très bons amortisseurs qui vont freiner le choc avec le sol en se pliant comme des ressorts.

Un saut en hauteur qui peut être fatal

En plus de ces facteurs, le système nerveux du chat lui permet de calculer le moment exact où il doit se retourner grâce à son cerveau, son oreille interne et ses moustaches. Cependant, si le temps de chute est trop court, il n’a pas le temps de se retourner. De même, si un chat tombe du dixième étage d’un immeuble, il aura moins de chance de se réceptionner sans lésions graves. La réception sur un sol qui n’est pas plat ou s’il se cogne la tête pendant la chute rend encore plus compliquer la situation. C’est pour ces raisons que la défenestration reste l’une des premières causes de décès chez les chats.

Les précautions à prendre

Si vous vivez en appartement, mettez en place des protections comme une moustiquaire ou un grillage qui pourront lui sauver la vie. Les conséquences d’une chute peuvent être plus ou moins graves sans être visibles comme le traumatisme crânien, l’hémorragie interne, l’éclatement d’un organe… Si le taux de survie après une chute est de 90%, les séquelles à vie sont possibles. En sécurisant votre balcon, vous pourrez préserver la vie et la santé de votre animal de compagnie adoré.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème