France Dimanche > Vie pratique > NATURE : Les tortues menacées

Vie pratique

NATURE : Les tortues menacées

Publié le 18 septembre 2021

.photos:istock
© iStock -

Le gigantesque incendie qui a ravagé l'écosystème du var a fait de nombreuses victimes parmi les tortues, malgré le travail d'une association qui les protège…

Impuissants, nous avons assisté, à la mi-août, à un gigantesque incendie dans le Var. Celui-ci a ravagé 7 100 hectares de nature et de biodiversité et a tué deux personnes. L'enquête en cours nous dévoilera sans doute son origine…

Ma petite fille de 4 ans s'indigne lorsqu'elle voit un mégot à terre. Il est vrai que nous la sensibilisons à prendre conscience du monde qui l'entoure et cela passe par de nombreux petits gestes respectueux de l'environnement. Mais hélas, nous n'agissons pas toujours en conscience. Un geste irréfléchi, machinal, automatique peut aboutir à des drames. Et c'est tout un écosystème qui s'en trouve bouleversé.

Les feux, plus violents, plus fréquents, entravent dramatiquement la régénération des milieux et des espèces.

L'association Soptom, qui étudie et protège depuis trente-cinq ans les tortues d'Hermann dans la région du Var et plus largement les reptiles de par le monde, met en garde sur cette espèce rare si fragile, en danger d'extinction, comme le rappelle Antoine Cadi, président de l'association.

Les membres et bénévoles de la Soptom parcourent le terrain depuis que le feu est éteint. Paysage lunaire. Figé. « Lors des premières prospections, écrit la Soptom sur son site Facebook, 60 % des tortues trouvées étaient vivantes. Elles ont réussi à se cacher sous les rochers ou sous les dalles au milieu des zones ravagées par les flammes. La canicule qui sévissait une semaine avant l'incendie aura peut-être poussé un certain nombre d'entre elles à s'y réfugier. » Nous savons aujourd'hui que ces tortues, emblème du massif des Maures, ont payé un lourd tribut : leur population a chuté de 40 %.

Il nous faut saluer ici le travail de ces passionnés qui tentent de réparer, jour après jour, les ravages causés par les catastrophes dites « naturelles ».

BON À SAVOIR

Si, vous aussi, vous trouvez une tortue d'Hermann en pleine nature, quels sont les gestes à adopter ?

D'abord, ne la ramassez pas si elle paraît en bonne santé, et sans y être autorisé. Vous seriez passible d'une sanction de 3 ans de prison et 150 000 euros d'amende.

Si vous vous inquiétez du sort de l'animal dans ce paysage apocalyptique, sachez que les tortues sont capables de jeûner le temps qu'il faut pour que la végétation repousse.

L'association Soptom préconise toutefois de l'hydrater dans une bassine remplie de 5 cm d'eau pendant 5 à 10 minutes.

Si vous observez une tortue blessée, appelez des spécialistes de la Soptom (Tél. 04 94 78 26 41) ; ou bien Le village des Tortues Carnoules (Tél. 04 89 29 14 10).

Vous pouvez également donner à ces associations.

Wendy Bouchard

À découvrir

Sur le même thème