France Dimanche > Vie pratique > PRATIQUE : Cartes de fidélité Décryptage

Vie pratique

PRATIQUE : Cartes de fidélité Décryptage

Publié le 15 avril 2022

.photos:istock
© iStock -

Difficile parfois de comprendre les avantages offerts par votre magasin préféré. Voici comment les utiliser au mieux.

93 % des Français sont fidèles à leurs magasins (Étude Epsilon France 2021)

Vous en avez quasiment tous une, mais savez-vous vraiment vous en servir ? Selon un sondage Ipsos de 2019, 95 % des Français possèdent une de carte de fidélité. Ce rectangle plastique gratuit est la clé d'accès à toute une série d'avantages souvent complexes à comprendre, et donc à obtenir. Il faut être aux aguets de la prochaine promotion, consulter sans cesse les catalogues de magasin, saisir les rabais intéressants au bon moment… Pour vous aider à rester malin, voici quelques indices pour décrypter ce jeu de piste.

En général, entre 5 et 10 % du prix des achats se créditent sur la carte de fidélité.

Premier bonus d'un programme de fidélité, celui que 55 % des consommateurs préfèrent, c'est la cagnotte (source Ifop). Le maga-sin vous rembourse une partie de vos dépenses, soit, en général, de 5 à 10 % du prix d'achat, qui se crédite sur votre carte.

LA PRIME VERTE

Les enseignes récompensent aussi les gestes écologiques.

Ainsi, la plupart des grandes surfaces créditent 10 % sur les produits bio. Plus original, Decathlon prévoit, dans son programme Decat'Club, d'attribuer des bonus pour l'achat de leurs articles éco-conçus ou pour des actions en faveur de l'environnement, comme la participation à la journée mondiale du nettoyage de la planète. Un engagement rentable.

Par exemple, vous achetez un kilo de pommes de terre à 2 €, 20 centimes seront attribués à votre cagnotte. Simple ? Pas vraiment, chaque enseigne semble s'ingénier à compliquer son système. Ainsi, les remises s'appliquent seulement à une sélection d'articles, dont le nombre et la catégorie varient selon les magasins. Chez Carrefour, c'est un gain de 10 % sur plus de 250 références, chez Franprix, c'est 15 % sur 200 articles. Il existe aussi des primes réservées aux familles nombreuses ou aux produits bébé. Plus subtil encore, les avantages de votre carte au sein d'une même marque peuvent disparaître d'un point de vente à l'autre : par exemple, la prime marché de Carrefour sur les fruits et légumes ne fonctionne pas dans les hypermarchés. Et si vous êtes un fidèle de E.Leclerc, il faut apprendre à jongler avec son calendrier : l'enseigne propose 10 % tous les débuts de mois sur un seul rayon frais, et le mercredi, 34 % sur certains articles.

Pensez à bien utiliser votre cagnotte avant qu'elle n'expire

Précaution essentielle : vérifiez la durée de vie de votre cagnotte, dans la plupart des cas, vous disposez d'un an, passé le délai, vous la perdez. Et les enseignes ne vous préviennent pas toujours de la date fatidique. Contrairement à Intermarché : « Nous avertissons les clients par tous les moyens à notre disposition : mail, courrier, SMS, en caisse, aux bornes », explique Marjorie Jouzel, responsable du programme fidélité. En revanche, certains n'imposent pas d'échéance comme E.Leclerc ou Carrefour, il suffit que vous vous serviez de votre carte au moins deux fois sur 12 ou 13 mois. Deuxième avantage : votre adhésion vous permet de bénéficier de réductions tout au long de l'année, qui sont soit créditées sur votre carte, soit appliquées immédiatement en caisse. Chez Carrefour par exemple, lors d'occasions comme Noël ou le mois du blanc, les remises peuvent atteindre 80 %.

“370 € économisés sur l'année !”

Voici une initiative originale chez Intermarché, qui a lancé en octobre l'avantage solidaire, en faveur des petits budgets, valable dans ses 1 800 points de vente. Nelly Graff, responsable marketing client, nous explique son fonctionnement.

France Dimanche : Pourquoi avoir créé un dispositif pour les familles modestes ?

Nelly Graff : Nous avons voulu donner un coup de pouce à nos clients en difficulté financière suite à la crise sanitaire. Nous offrons une remise de 5 %, créditée sur la carte de fidélité, sur tous les achats, y compris dans l'électroménager, mais hors boissons alcoolisées. Grâce à l'avantage solidaire, un client peut économiser jusqu'à 370 € sur une année.

FD : Quels sont les critères pour bénéficier de cet avantage ?

NG : Nous avions fixé un plafond de quotient familial à 700 € en octobre dernier et nous l'avons remonté à 850 € en mars, au vu des réactions du terrain. Début mars, nous avions 10 000 inscrits et nous estimons en enregistrer 30 000 à la fin 2022.

FD : Peut-on le cumuler avec les autres remises de la carte ?

NG : Il s'ajoute mais ne se cumule pas. Par exemple, vous bénéficiez déjà de 5 % sur les fruits et légumes, les 5 % des petits budgets s'appliquent alors sur le reste des achats.

Béatrix GRÉGOIRE

À découvrir