France Dimanche > Vie pratique > PRATIQUE : Le fléau des ralentisseurs !

Vie pratique

PRATIQUE : Le fléau des ralentisseurs !

Publié le 14 octobre 2021

.photos:istock
© iStock -

Ces dos-d'âne en béton sont censés ralentir la vitesse des automobilistes pour protéger les piétons. Mais ils se révèlent aussi dangereux pour les usagers de la route…

Dans toutes les communes de France, c'est le même constat. Pour inciter les automobilistes à lever le pied, notamment aux abords des écoles, des dos-d'âne fleurissent sur la plupart des routes transformant bon nombre de trajets en montagnes russes. Souvent trop hauts et trop abrupts, ces ralentisseurs endommagent fortement les carénages et les carrosseries des véhicules mais aussi les pneumatiques et les suspensions qui sont mis à chaque passage à rude épreuve, sans parler du bruit engendré par les décélérations et les accélérations successives qui portent sur les nerfs des riverains.

De plus, ils peuvent aussi, s'ils ne sont pas signalés, se révéler à hauts risques pour les usagers de la route et être à l'origine de graves traumatismes aux cervicales tel que le fameux coup du lapin qui peut entraîner des paralysies ou même s'avérer mortel. Et que dire des conducteurs de deux-roues qui par temps de pluie peuvent se retrouver éjectés de leur engin pour finir sur la chaussée avec de sérieuses blessures…

Même s'il calme indéniablement les ardeurs des chauffards, force est de constater que cet équipement de sécurité routière est aussi devenu un vecteur de danger. Dans ces conditions, ne vaudrait-il pas mieux installer des panneaux stop, des feux rouges ou carrément des ronds-points plutôt que ces voûtes de béton qui provoquent l'exaspération d'un nombre croissant d'automobilistes ? Commissaire, qu'en pensez-vous ?

À découvrir

Sur le même thème