France Dimanche > Vie pratique > PRATIQUE : Refaire ses papiers, la galère !

Vie pratique

PRATIQUE : Refaire ses papiers, la galère !

Publié le 7 juin 2022

Délais interminables, tracasseries administratives, coûts mirobolants et manque d'effectifs en m pour renouveler sa carte d'identité et son passeport mieux vaut s'armer de patience.

À l'approche des vacances, il est toujours prudent de jeter un œil sur la date de validité de sa pièce d'identité ou de son passeport, quitte à s'exposer à une grosse désillusion une fois arrivé à l'aéroport ! Mais cette année, même les plus prévoyants risquent de déchanter : les délais pour décrocher un rendez-vous afin de faire refaire ses papiers d'identité ont explosé ! Il faut désormais compter en moyenne deux mois d'attente pour une demande de renouvellement, contre quinze jours à trois semaines habituellement.

Se renseigner à l'avance sur les documents à fournir est plus que recommandé.

2 : c'est le nombre de mois d'attente minimum pour une pièce d'identité.

Racket

Pour vous éviter des sueurs froides à l'idée de ne pas pouvoir partir, mieux vaut donc être prévoyant car, en plus des délais interminables, les tracasseries administratives sont nombreuses. Se renseigner à l'avance sur les documents à fournir est plus que recommandé !

Pour remplacer une carte d'identité périmée depuis plus de 5 ans et en l'absence de passeport, par exemple, vous devrez présenter, en plus des autres pièces à fournir, un extrait d'acte de nais-sance avec filiation datant de moins de trois mois ! Face au manque cruel d'effectifs dans les mairies, décrocher ce précieux sésame risque de prendre un sacré bout de temps ! Sans parler de la somme mirobolante demandée sous forme de timbres fiscaux pour l'obtention d'un passeport – pas moins de 86 euros ! –, ou d'une carte d'identité si l'on n'est pas en mesure de restituer l'ancienne : 25 euros, quand même ! Cela ressemble à du racket pur et simple… Commissaire, qu'en pensez-vous ?

Mon avis : Prenez votre mal en patience !

Comme notre administration a décidé de tout numériser, le service à la personne rendu jadis dans les mairies a disparu, comme le contact direct avec la préfecture. C'est la rançon de cette « modernité » que je combats depuis des années. Ce que faisaient les employés de mairie, la machine ne le fera jamais ! Toujours est-il qu'une carte d'identité ou un passeport périmés restent valables sur le territoire, mais ne permettent pas de se rendre à l'étranger, sauf dans certains pays, majoritairement européens, qui reconnaissent leur validité s'ils sont périmés depuis moins de 5 ans. La liste est consultable sur le portail : douane.gouv.fr

En cas d'urgence, il faut se rendre dans une mairie équipée pour les demandes de titres en justifiant de cette urgence. Sur demande recevable, la mairie fera le lien avec la préfecture.

Les délais de délivrance restent très longs en raison du manque de personnel. Cependant, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a affirmé que les effectifs dédiés en préfecture vont être augmentés de 30 % et vouloir ouvrir 400 points de recueil des demandes de pièces d'identité dans les mairies volontaires. Le retour à la normale est prévu durant l'été.

le commissaire Vénère

À découvrir