France Dimanche > Vie pratique > Réchauffement climatique : la santé de nos animaux de compagnie est aussi menacée

Vie pratique

Réchauffement climatique : la santé de nos animaux de compagnie est aussi menacée

Publié le 15 octobre 2021

.photos:chendongshan/istock

2020 aura été l’année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis 1900. Le réchauffement climatique s’accompagne également de phénomènes climatiques extrêmes (tempêtes, inondations, sécheresses) qui ont des conséquences graves sur la planète, les Hommes mais aussi les animaux sauvages comme de compagnie.

Le dérèglement climatique impacte nos animaux de compagnie, aussi bien sur leur santé mentale comme physique. Cette découverte a fait l’objet d’une campagne Européenne de la MSD Santé Animale, lancée l’année dernière, nommée « Protect our future too ».

Une nouvelle espèce de tique en Europe

La hausse des températures permet à tous les types de parasites de vivre plus longtemps et de se reproduire plus rapidement. Des espèces exotiques survivent dans des régions qui étaient auparavant trop froides par exemple. Si le parasitisme est très étudié en santé humaine, c’est moins le cas en santé animale. Le laboratoire derrière la campagne a mené une enquête auprès de 4 000 vétérinaires européens pour évaluer le phénomène des parasites sur les animaux de compagnie. 78% d’entre eux trouvent que le nombre de parasites a augmenté et 89% s’accordent pour mettre en garde contre de nouvelles espèces de tiques en Europe. 82% des vétérinaires ont observé un accroissement du nombre de tiques en hiver alors qu’elles prolifèrent normalement en majorité en été.

Pour rappel, ce sont elles qui transportent la maladie de Lyme transmissible à l’Homme. Les autres parasites externes sont les puces, les moustiques et les phlébotomes, à l’origine de problèmes cutanés avec des démangeaisons mais qui peuvent aussi transmettre des maladies mortelles d’un animal à l’autre ou à l’Homme. On peut citer la dirofilariose (ver cardiaque), la babésiose et la leishmaniose.

Une hausse du stress et de l’anxiété liée au climat

Le dérèglement climatique vient aussi perturber le bien-être et le comportement de nos boules de poils. Si les températures augmentent ou diminuent trop, les chiens et les chats peuvent souffrir d’anxiété, de perte d’appétit et de dépression saisonnière. Les phénomènes météoritiques extrêmes (orages, tempêtes) peuvent causer du stress. En période de forte chaleur, les animaux de compagnie peuvent souffrir de déshydratation, de stress thermique et même de coup de chaud, mortel dans 50% des cas.

Un changement dans les habitudes de reproduction

Les températures affectent également les habitudes de reproduction de nos animaux de compagnie, notamment chez les chats. Ils ne se reproduisent plus pendant les mois les plus chauds mais en plein hiver. Cela entraîne une hausse de naissance et malheureusement un nombre croissant d’abandons de chatons. Pire encore, les portées ne parviennent pas à survivre face au froid glacial.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème