France Dimanche > Vie pratique > SANTÉ : Comment éviter les chutes à la maison

Vie pratique

SANTÉ : Comment éviter les chutes à la maison

Publié le 19 juin 2022

.photos:istock
© iStock -

Alors que le gouvernement lance une campagne de prévention des chutes à la maison chez les plus de 65 ans, retrouvez des conseils et astuces afin d'éviter un accident aux conséquences fâcheuses.

Chaque année, deux millions de chutes à domicile de personnes âgées de plus de 65 ans sont responsables de 10 000 décès – c'est la première cause de mortalité accidentelle – et de plus de 130 000 hospitalisations. Des chiffres que le gouvernement entend réduire de 20 % en lançant un plan sur trois ans. En attendant, voici quelques conseils pour prévenir les accidents.

Dans la chambre

1. Bien éclairer

Quand on se lève la nuit, il est important d'avoir des lampes suffisamment puissantes afin de voir où l'on met les pieds. Pourquoi ne pas poser aussi sur sa table de chevet une lampe de poche ?

2. Prendre le temps de se lever

Quand on se lève rapidement, on peut être sujet à des vertiges ou à des troubles de la vision. Il est recommandé d'agir progressivement et de s'asseoir avant tout quelques secondes au bord du lit.

3. Oublier les pantoufles qui ne ferment pas

Les sandales, tongs, babouches qui glissent des pieds ne sont pas nos alliés anti-chutes. Mieux vaut choisir des pantoufles fermées, enveloppant l'ensemble du pied, talon compris, en veillant à ce que les semelles soient antidérapantes.

4. Ne pas laisser traîner les fils électriques

Ils sont capables de faire trébucher s'ils traînent par terre. Mieux vaut fixer les fils de la télé, de la lampe, du téléphone ou de la box internet au mur grâce à des clous « attache fils » spéciaux.

Dans les escaliers

1. Sécuriser les marches

Pensez à fixer des bandes antidérapantes sur le bord des marches. Elles ne coûtent pas cher, existent en différents coloris et sont faciles à poser. Collez en aussi dans les escaliers qui mènent au grenier, au garage ou à la cave.

2. Installer des barres d'appui

Elles permettent une plus grande stabilité au moment des transferts (pour monter un escalier, par exemple), mais aussi pour se relever aux toilettes ou dans la baignoire. Il existe des barres d'appui en T ou en L qui offrent une double prise.

“J'ai appris à bien me relever !” Dorothée, 75 ans, Perpignan Quand on est à terre, il existe une bonne technique pour se relever seule : allongée sur le dos, je bascule sur le côté en ramenant le bras opposé. Une fois en position latérale, je ramène une jambe vers le haut et je me relève en m'appuyant sur les deux coudes et sur le genou, avant de me mettre à quatre pattes.

Et ensuite, je prends un nouvel appui sur une chaise pour me remettre debout en douceur ! »

ATTENTION LES BRICOLEURS ! Prenez soin de ne jamais monter sur des sièges ou des tabourets qui pivotent (pour récupérer un bocal dans un placard de la cuisine, par exemple). Pensez à bien caler les pieds de l'échelle en vérifiant qu'ils reposent sur une surface stable…

Dans les couloirs

Pas de tapis sur la moquette ! Mieux vaut éviter de mettre des petits tapis ou des paillassons sur des moquettes car s'ils sont mobiles, ils vont soit ne pas être stables, soit se retourner sur les coins, et risquent ainsi de faire trébucher.

Des ateliers pour améliorer son équilibre

Ces ateliers existent dans toute la France et sont mis en œuvre par les caisses de retraite. Animés

par des professionnels, ces rencontres (entre 10 et 15 séances d'une heure à une heure et demie, chacune) proposent à des groupes de 15 personnes des exercices pour améliorer l'équilibre, travailler la coordination et adopter les bons gestes. Trouvez un atelier près de chez vous en accédant au site www.pourbienvieillir.fr

Dans les pièces d'eau

1. Installer un tapis antidérapant

Que ce soit dans la baignoire ou devant la porte de la douche, ces tapis en caoutchouc sont indispensables pour éviter de glisser.

2. Faire attention aux sols mouillés !

Il faut prévoir des bandes antidérapantes dans la salle de bain, dans la douche. De plus, petite astuce lorsqu'on nettoie un sol carrelé, pensez à débuter le nettoyage au fond de la pièce pour éviter de marcher sur le sol déjà mouillé.

3. Adapter la douche ou la baignoire

À partir du moment où l'on ressent de l'hésitation à aller sous la douche ou dans sa baignoire, il est nécessaire de demander à un professionnel d'installer des marches d'accès antidérapantes. Sachez qu'une aide financière peut être fournie par plusieurs organismes (l'Agence nationale de l'habitat, www. anah.fr), les caisses de retraite ou les collectivités territoriales (Rénovation info au 08 08 80 07 00).

À découvrir