France Dimanche > Vie pratique > SANTÉ : Contre les maladies cardiovasculaires, faites de l'exercice !

Vie pratique

SANTÉ : Contre les maladies cardiovasculaires, faites de l'exercice !

Publié le 9 juillet 2022

.photos:istock
© iStock -

Notre cœur se contracte de manière automatique près de trois milliards de fois au cours de notre existence. Partons à la découverte de l'organe de notre vie, qui nous inquiète parfois lorsqu'il s'emballe.

Le cœur est un muscle qui est soumis à l'action de signaux chimiques et hormonaux qui l'influencent. En interaction permanente avec le cerveau, c'est lui qui nous permet de vivre, de marcher, de réagir, d'aimer… L'organe est fascinant. Voici les explications de notre experte sur son fonctionnement normal et/ ou pathologique, afin d'apprendre à mieux identifier les maladies qui l'atteignent.


Parole d' expert, Dr Emmanuelle Berthelot Cardiologue à l'hôpital Bicêtre du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Trois milliards de battements. Les secrets de notre cœur ”, par le docteur Emmanuelle Berthelot, éd. Du Rocher.

France Dimanche : Le rythme cardiaque d'un adulte est de 70 battements par minute. Doit-on prendre son pouls régulièrement ?

Dr Emmanuelle Berthelot : Non, ce n'est pas nécessaire de façon systématique. Aujourd'hui, les montres connectées qui informent sur le nombre de battements cardiaques peuvent stresser les gens. En revanche, l'important est de porter attention à son cœur lorsqu'il bat de façon irrégulière.

FD : S'il bat plus vite, c'est la tachycardie…

EB : Le cœur a pour fonction de nourrir les organes en nutriments et en oxygène. Quand on fait un exercice physique, quand on ressent une forte émotion, le cœur bat plus vite, et c'est normal. Ce qui est anormal, c'est lorsqu'au repos par exemple, il bat à plus de 100 battements par minute. C'est alors le risque d'avoir différentes maladies et il est bon de consulter son médecin et son cardiologue.

FD : En revanche, s'il bat trop lentement…

EB : Disons qu'un cœur qui bat lentement, jusqu'à 50 battements par minute, c'est plutôt bien. Il faut s'inquiéter lorsqu'on perd connaissance à cause de battements trop lents.

FD : Et si les battements sont irréguliers ?

EB : Le cœur est une pompe merveilleuse qui bat comme une horloge et, parfois, il n'est pas parfait. Cela peut être ni dangereux ni inquiétant. C'est ce que l'on appelle des « extrasystoles ». Chez les plus de 60 ans, les battements irréguliers peuvent être le fait de l'arythmie, une maladie du rythme cardiaque qui nécessite de prendre un traitement pour éviter un AVC.

FD : Quelle est la maladie cardiovasculaire la plus répandue ?

EB : C'est l'insuffisance cardiaque, responsable d'environ 70 000 décès et qui touche 2,5 % de la population française. Elle est plus fréquente chez les plus de 65 ans. C'est dû soit au vieillissement du cœur, soit à l'évolution d'une maladie cardiaque préexistante (infarctus, hypertension).

“L'activité physique est une hygiène de vie pour le cœur !”

FD : Quels en sont les symptômes ?

EB : Ils sont au nombre de quatre : l'essoufflement, la fatigue, les œdèmes dans les jambes et la prise de poids subite. On a l'impression d'être « gonflé ».

FD : Comment s'en prévenir ?

EB : Pour bien faire vieillir son cœur, il faut d'abord faire de l'exercice physique : 2 h 30 d'endurance par semaine, à raison de cinq séances de 30 minutes. Mieux vaut faire un effort étalé sur toute la semaine, que concentré sur le week-end. Pour avoir un bon effet sur le cœur, l'activité doit avoir une certaine intensité, c'est-à-dire que vous pouvez parler mais il est difficile de tenir une conversation ou de chanter par exemple. Toutes les activités physiques qui sollicitent la pompe cardiaque sont bénéfiques : la marche rapide (à 4,5 km/h), la natation, le tennis, le jardinage, etc. L'activité physique, c'est de l'hygiène corporelle. C'est un peu comme prendre une douche chaque jour ! Il faut faire fonctionner ce cœur.

FD : Pourquoi ça marche, l'exercice physique ?

EB : Toutes les études montrent qu'une reprise de l'activité physique, même légère, améliore la circulation sanguine, la capacité pulmonaire, les capacités cardiaques et la régénérescence cellulaire. Au bout d'un an, pour les personnes de 55 ans, elle ferait diminuer le taux de morbidité de 25 % et repousserait la période d'invalidité qui survient en fin de vie d'environ 2 à 3 ans. Cela s'explique par les nombreuses actions protectrices sur le cœur : amélioration de la fluidité du sang (réduisant la formation de caillots dans les artères), la réduction des besoins en oxygène du cœur et une moindre sollicitation de celui-ci. La tension artérielle diminue ; le risque de diabète aussi. Le bon cholestérol augmente. Enfin, l'activité physique réduit le stress, la dépression, l'anxiété qui sont des facteurs de risques cardiovasculaires.

FD : Rappelez-nous les facteurs de risques que l'on peut modifier ?

EB : Le tabac, l'obésité, le diabète, l'hypertension, le cholestérol et la sédentarité.

FD : Les règles d'or de l'alimentation ?

EB : Ne pas manger trop de viande rouge. Préférer les viandes blanches, le poisson, les légumes et fruits. Limiter le sel, les sucres et les aliments ultra-transformés.

Ces chiffres fous, fous, fous

Le cœur pèse 300 grammes. Il pompe 5 litres de sang par minute, 7soit200 litres par 24 heures. En moyenne, la fréquence cardiaque est de 70 battements par minute (et de 40 à 50 battements quand on dort).

4,5 millions de Français souffrent de maladies cardiaques.

400 morts par jour sont à déplorer du fait des maladies cardiovasculaires en France, selon la Fédération française de cardiologie.

36 000 femmes sont victimes d'un infarctus ; l'accident cardiaque est la 1re  cause de décès chez elles (et la deuxième chez les hommes), avec 1 victime toutes les 6 minutes.

FD : Sur quoi peut-t-on agir également ?

EB : Sur la respiration en pratiquant, la cohérence cardiaque (pendant 5 minutes chaque jour, on inspire et on expire lentement, à son rythme). Une façon de faire baisser la fréquence cardiaque et d'évacuer le stress du jour.

FD : A-t-on tendance à prendre mieux soin de son cœur aujourd'hui ?

EB : Non, l'addiction aux écrans, la flemme, la facilité, le manque d'envie de bouger sont là. C'est tragique depuis la pandémie ! Il faut se rappeler que l'on n'a qu'un cœur. Notre corps est un véhicule qui, en même temps que l'esprit, nous permet de réussir notre vie. Et notre cœur en est le moteur. Il est très important d'en prendre soin en le faisant fonctionner tous les jours avec de l'exercice. Aujourd'hui, on a fait de grands progrès en cardiologie et il existe de nombreux traitements pour soigner les affections. Mais on ne peut pas prendre les gens par la main pour qu'ils fassent plus d'exercice…

Le saviez-vous ?

Les hommes ont appris à repérer la douleur thoracique intense irradiant dans le bras gauche et la mâchoire. L'accident cardiaque chez la femme peut aussi se manifester par de vagues douleurs dans la poitrine ou dans l'épaule, des palpitations, une fatigue persistante ou des difficultés à respirer, voire des troubles digestifs accompagnés de sueurs. Ce qui permet de comprendre pourquoi il faut en moyenne une heure de plus à l'entourage d'une femme victime d'infarctus (ou à elle-même) pour appeler les secours !

En Forme!

PEAU, ONGLES, CHEVEUX : LE MEILLEUR ATOUT DE VOTRE BEAUTÉ

Solgardez votre beauté. Le flacon d'or Solgar contient des nutriments et du zinc pour la beauté de la peau, des ongles et des cheveux. Solgar, solgardez-vous bien.

Peau, ongles, Cheveux, 25.70€ les 60 comprimés. En pharmacies et magasins de diététique. www.solgar.fr

BRÛLEZ CALORIES ! BRÛLEZ !

Pour perdre du poids, l'objectif est double : diminuer l'apport calorique et augmenter les dépenses énergétiques. Des études scientifiques réalisées sur le Piment et le Thé vert contenus dans les comprimés naturels Piment Brûleur ont prouvé que leurs composants bioactifs (capsaïcine, EGCG, caféine) contribuent à stimuler le métabolisme* et donc la dépense de calories, tout en diminuant l'appétit. L'une de ces études, publiée dans le journal scientifique "Obesity", démontre qu'ensemble ils contribuent à diminuer la graisse corporelle en augmentant son oxydation, ce qui favorise la perte de poids.

*Ensemble des dépenses énergétiques d'une personne

En pharmacie - Boites de 60 et 120 cp. Codes ACL 9778511 / 9770969 Convient aux végétariens et végétaliens - New Nordic au 01 85 12 12 12 (tarif local) vitalco.com

À DES MOMENTS DE VIE ESSENTIELS, LE CORPS DES FEMMES SE RÉVÈLE PLUS VULNÉRABLE.

La sensibilité hormonale au moment de la puberté, de la grossesse, de la ménopause et du cancer, bouleverse la vie des femmes. Une vie dont Ozalys s'engage à prendre soin depuis sa création en 2017. Appuyée sur une charte de formulation unique et innovante, la marque dermo-cosmétique de haute conception, engagée pour la santé, a été récompensée par 8 prix d'excellence.

Une nouvelle gamme dermo-cosmétique disponible en pharmacie et points de vente agréés. Informations, conseils et boutique en ligne : ozalys.com

Pour intégrer votre PUBLICITÉ dans cette RUBRIQUE, contactez CMI MEDIA au 01 87 15 18 28 « Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas » - www.mangerbouger.fr

À découvrir