France Dimanche > Vie pratique > SANTÉ : Dites stop aux maux de ventres !

Vie pratique

SANTÉ : Dites stop aux maux de ventres !

Publié le 25 octobre 2021

.photos:istock
© iStock -

Ballonnements, gaz, crampes, constipation, diarrhées, brûlures d'estomac, intestins irritables… un français sur deux souffre de troubles de la digestion et de douleurs. Voici comment les calmer.

Chaque année, six millions de Français se plaignent d'avoir mal au ventre et consultent leur médecin… Voici quelques conseils d'hygiène pour mieux appréhender le fonctionnement des viscères de l'abdomen.

CALMER L'ESTOMAC

Les douleurs et brûlures à l'estomac sont souvent soulagées par des pansements gastriques et des médicaments antiacides. « Les remontées acides sont moins fréquentes et moins irritantes certes, mais si les effets sont immédiats, ils ne durent pas longtemps », souligne le docteur Pierre Nys. Plus grave, si les remontées acides sont fréquentes et persistantes, elles peuvent irriter la paroi de l'estomac et être responsables d'une inflammation capable de générer à long terme un ulcère. Attention aussi aux anti-inflammatoires qui se montrent agressifs envers sa muqueuse !

Dîner tôt permet de respecter un délai de deux heures de digestion avant d'aller se coucher. Ce qui atténue les risques de reflux.

APAISER L'INTESTIN IRRITABLE

Dix pour cent de la population sont atteints du syndrome de l'intestin irritable – qui génère douleur, diarrhée et constipation.

En cas de constipation, il faut s'hydrater avec des eaux riches en magnésium et s'assurer d'un apport en fibres de 30 grammes par jour (pruneaux, son de blé, abricots secs, haricots secs). Parvenues dans le côlon, les fibres, gorgées d'eau, sont attaquées par les bactéries qui produisent une substance visqueuse. Cette dernière lubrifie les parois et facilite le transit intestinal. Ces fibres nourrissent donc le microbiote intestinal.

L'utilité des probiotiques est ici mise en avant : on sait par exemple que manger deux yaourts par jour réduit la constipation et les ballonnements.

Comme le cerveau et l'intestin fonctionnent et dialoguent ensemble, on comprend que le stress puisse perturber la digestion. Des techniques comme l'hypnose ou la méditation pendant plusieurs semaines ont prouvé leur efficacité.

RALENTIR LE TRANSIT

À l'inverse, pour contrer les épisodes de diarrhée, tout aussi difficiles à supporter, il faut boire davantage (environ 2 litres par jour) et privilégier les pâtes, le riz, les carottes cuites.

Pensez aux probiotiques : ainsi l'ultra-levure réduit significativement la durée d'une diarrhée.

CONTRE LES GAZ ET SPASMES

Chez certaines personnes, le simple fait de modifier son alimentation peut être salutaire. Cela permet de limiter les sensations de ballonnement et les flatulences. Mieux vaut toutefois suivre les conseils d'une diététicienne.

Vous pouvez recourir au régime sans FODMAPs (acronyme anglais de fermentable oligo-, di-, monosaccharides and polyols, ces petits glucides qui fermentent dans l'intestin). À adopter : haricots verts, riz, poivrons, ananas, poisson, œufs, pommes de terre, entre autres. On préférera les fruits rouges à la pomme, les carottes au chou, le quinoa aux pâtes… pour maintenir l'apport en fibres, vitamines et minéraux.

SHOPPING

Effet pansement pour une protection optimale de la paroi intestinale.

• Kijimea Côlon Irritable Pro, boîte 30 gélules, 34,90 €. En pharmacie.

Ce complément digestion et spécial ventre plat est à base de végétaux bio.

7,30 €. En GMS. • Pilulier de 48 gélules, Biosens,

Pour un confort gastrique, ces gélules contenant des probiotiques apaisent les intestins irritables.

• Boîte de 15 comprimés, Fleurance Nature, 7,30 €. www.fleurancenature.fr

Boire cette infusion à base de menthe poivrée et d'anis aide à mieux digérer.

• Boîte de 20 sachets, Confort digestif, Ladrôme Laboratoire 4,62 €. En magasins bio.

Alicia COMET

À découvrir

Sur le même thème