France Dimanche > Vie pratique > Une mare dans votre jardin !

Vie pratique

Une mare dans votre jardin !

Publié le 19 juin 2021

.photos:istock
© iStock -

Bonheur des grenouilles et de la biodiversité, une petite mare est facile à installer dans votre espace vert. Voici comment démarrer…

C'est la pleine saison des plantations. Après un mois de mai frisquet et pluvieux, vous allez enfin pouvoir remettre votre jardin d'aplomb ! Et si vous en profitiez cette année pour innover ! Aussi, je vous recommande le formidable manuel de David Melbeck, Agir pour la nature au jardin, qui permet de concilier jardinage et construction d'îlot de biodiversité. L'auteur, passionné depuis l'enfance, se sert de sa fermette dans les Ardennes pour expérimenter ces aménagements. Il nous apprend par le menu détail, pêle-mêle, comment bien installer son tas de bois, préparer le compost, bâtir un mur de pierres sèches, créer un verger, planter une haie champêtre ou transformer votre gazon en prairie fleurie.


Je me suis arrêtée pour vous sur la construction d'une mare. Sachez que la présence d'un point d'eau de ce type dans un jardin favorise la survie de certaines espèces situées à plus de 2 kilomètres de distance : des grenouilles, des crapauds, des libellules, des couleuvres, des passereaux et autres oiseaux. C'est, au-delà de ce « refuge naturel », un spectacle apaisant et superbe à deux pas de la maison. La création d'une mare est tout de même une petite entreprise : il faudra déplacer un certain volume de terre et le plus dispendieux sera l'achat d'une bâche (ou bien vous pouvez acheter un bassin de jardin préformé). Il vous faut choisir un terrain plat et ensoleillé. Lumière et chaleur sont indispensables au bon développement aquatique de la mare. Une forme ronde d'1,5 mètre de diamètre et de 50 centimètres de profondeur suffit pour accueillir amphibiens et libellules. Vous creuserez la mare en escalier, en respectant les « couches » décrites dans ce guide (bâche, sable, feutre).

Une fois la mare creusée et bâchée, vous pourrez laisser une petite plage caillouteuse et peu profonde pour la baignade des oiseaux. N'introduisez pas de poissons ou de canards : le point d'eau, assez petit, pourrait devenir très rapidement trouble et malodorant.

Pour les végétaux, évitez les plantes exotiques souvent envahissantes, mais prélevez quelques plants autour d'une mare naturelle aux alentours : roseaux, iris d'eau, jonc ou menthe aquatique. Vous les repiquerez avant la fin juin dans un pot lesté d'une pierre.

• Agir pour la nature au jardin - Guides pratiques, éd. Salamandre, 24 €.

Wendy Bouchard

À découvrir