France Dimanche > Vie pratique > Utile : Le grand fiasco des numéros d'urgence !

Vie pratique

Utile : Le grand fiasco des numéros d'urgence !

Publié le 17 juillet 2021

.photos:istock
© iStock -

Début juin, une panne chez orange bloquait l'accès aux services de secours. En plus de la saturation des standards téléphoniques vitaux.

Mercredi 2 juin, les numéros d'urgence n'étaient pas disponibles, ou joignables seulement après de multiples tentatives. Au total, 11 800 appels n'ont pas pu aboutir, soit 11 % des communications ! Cette panne inédite des systèmes de l'opérateur Orange a affecté l'ensemble du territoire et aurait fait pas moins de cinq victimes, dont un enfant de 28 mois. Depuis, la polémique enfle. Comment, dans un pays comme la France qui se targue d'être à la pointe en matière de services de secours, un tel fiasco a-t-il pu se produire ? Faut-il revoir notre système d'appels d'urgence, aujourd'hui répartis entre le 15 pour le Samu (service d'aide médicale urgente), le 17 pour la police et le 18 pour les pompiers ?

Pour la Fédération nationale des sapeurs pompiers de France qui réclame une modernisation du dispositif avec, entre autres, des applications pour smartphones ou des pages dédiées sur les réseaux sociaux, la réponse est oui. À une époque où le Covid a créé des pathologies et des drames, cet incident lourd de conséquences soulève un problème de taille. Hélas, même en temps normal, il n'est pas rare que le standard de police secours soit saturé, alors que les personnes qui appellent sont en danger. Quant au Samu, il est tout aussi compliqué de le joindre, sans parler des erreurs de diagnostic commises au téléphone par certains médecins régulateurs en réponse à des patients pourtant en situation de crise grave.

Face à autant de couacs qui peuvent s'avérer mortels, une réforme des numéros d'urgence semble donc s'imposer et vite. Commissaire, qu'en pensez-vous ?

Le commissaire Vénère

À découvrir