France Dimanche > Vie pratique > Chocolat, café, tomate... Voici les aliments à éviter de consommer si vous souffrez d’aphtes

Vie pratique

Chocolat, café, tomate... Voici les aliments à éviter de consommer si vous souffrez d’aphtes

Publié le 27 décembre 2021

.photos:alexander-spatari/gettyimages

Ces petites lésions buccales sont douloureuses et très gênantes. Pour éviter qu’ils s’invitent un peu trop longtemps, voici les aliments à éliminer de votre alimentation le temps qu’ils se résorbent.

Les fromages à pâtes dure

L’emmental, le parmesan, le comté, le gruyère ou le gouda sont à bannir de votre alimentation. Ils peuvent enflammer l’aphte à cause de leurs ferments. Si vous êtes stressé ou fatigué, cette réaction sera exacerbée.

Les fruits secs

Noix, noisettes, amandes, pistaches, noix de cajou, noix du Brésil sont riches en graisses et favorisent l’apparition d’aphtes. Mieux vaut aussi réduire leur consommation au risque de se blesser avec un morceau de noix un peu plus tranchant. Faites-les tremper dans l’eau si vous souhaitez les déguster.

Les fruits acides

Tomate, ananas, citron, kiwi… Ils aggravent les aphtes à cause de leur acidité qui irrite la peau. Si vous souhaitez à tout prix consommer de la tomate, ajoutez du sucre pour enlever son acidité. Le vinaigre et les cornichons sont également à bannir de votre alimentation car ils vont brûler la lésion.

Le chocolat

Non seulement il peut causer des aphtes, mais aussi les aggraver. C’est un aliment allergène et très gras.

L’alcool et le café

Ils peuvent irriter la muqueuse notamment chez les personnes qui ont déjà une sensibilité. Ces boissons augmentent l’acide chlorhydrique dans l’estomac responsable des aphtes. De plus, le café peut vous brûler la bouche s’il est consommé trop chaud.

Le gluten

Il enflamme les intestins et est responsable de l’apparition d’aphtes. Les intolérants au gluten souffrent de problèmes digestifs, de fatigue, d’anémie et d’aphtes récidivants. On réduit donc sa consommation de pain, de céréales, pâtes…

Les jus de fruits

Tout comme les fruits acides, les jus de fruits aux agrumes notamment, favorisent le développement d’aphtes à cause de leur taux d’acidité.

Les épices

Curry, cannelle, paprika, piments libèrent de l’histamine, un composé qui entraîne des réactions inflammatoires. Oubliez également le poivre ou la moutarde. Pensez à manger des plats moins salés également.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème