France Dimanche > Vie pratique > Voici les aliments qu’il faut absolument bien cuire avant de les déguster au risque de tomber malade

Vie pratique

Voici les aliments qu’il faut absolument bien cuire avant de les déguster au risque de tomber malade

Publié le 10 janvier 2022

.photos:annie-otzen/gettyimages

Certains aliments se consomment très bien crus ou peu cuits, d’autres peuvent faire des ravages dans l’estomac s’ils ne sont pas cuits jusqu’au bout. Vous ne risquez rien de grave juste un très mauvais moment aux toilettes.

Les pommes de terre

Elles contiennent de la solanine, un agent toxique, qui consommé à forte dose peut être nocif pour les humains. Ce dernier permet de le protéger des agressions extérieures comme les champignons, les bactéries ou les insectes présents dans la terre. Elle attaque le tube digestif et provoque des nausées, vomissements, diarrhées et parfois la mort. La solanine est éliminée lors de la cuisson. Attention, si vous voyez des taches vertes sur vos pommes de terre cela signifie que l’agent est présent en grande quantité.

Les aubergines

Tout comme la pomme de terre, l’aubergine contient de la solanine. Il y en a moins mais l’agent toxique est toujours présent dans le légume. Faites cuire votre aubergine au maximum dans vos tians de légumes, gratins ou pour la confection d’un caviar maison.

Le poulet et le porc

Carpaccio de bœuf ou de canard, ou tartare de veau peuvent être consommés crues. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les viandes notamment le poulet et le porc. Deux bactéries peuvent être présentes : Campylobacter et Salmonella. Elles sont responsables de gastro-entérite ou de fièvres typhoïdes. Dans le cas du porc, l’animal a peut-être été contaminé par des vers ce qui peut provoquer une trichinose chez les humains.

Les haricots verts

Ne consommez jamais de haricots verts, jaunes ou rouges sans les cuire préalablement. Ils contiennent de la lectine, une molécule responsable de troubles digestifs et présente dans les graines lors de leur croissance. Elle permet d’éloigner les parasites présents dans la terre comme la solanine. Faites-les cuire au moins à 75°C dans une casserole l’eau bouillante.

Les champignons

Quelques espèces peuvent être mangées crus, comme les champignons de Paris, mais la plupart ne le sont pas. Les morilles par exemple contiennent de l’hémolysine, une molécule qui détruit les globules rouges.

La farine

La farine crue peut porter des traces d’E.coli, une bactérie qui génère des diarrhées. Elle doit seulement être consommée cuite dans des pancakes, des gâteaux ou des crêpes. Les bactéries meurent lorsque la température de cuisson dépasse 65°C. Réfléchissez-y à deux fois avant de lécher la cuillère lors de la préparation de cookies.

Léa Dechambre

À découvrir

Sur le même thème