France Dimanche > Vie pratique > VOYAGE : Strasbourg, un bain de jouvence et de lumière

Vie pratique

VOYAGE : Strasbourg, un bain de jouvence et de lumière

Publié le 24 avril 2022

.photos:istock
© iStock -

Après une longue fermeture et 40 millions d'euros de travaux, les bains municipaux de Strasbourg retrouvent leur lustre d'antan. Ces sublimes espaces aquatiques fêtent leur centenaire. 100 ans de bien-être…

Allez, on enfile le maillot ! Température de l'eau bleue des mers du sud dans le bassin : 29,5 °C. Plus d'hésitation. Les emblématiques bains municipaux de Strasbourg viennent de fêter leurs 100 ans en s'offrant un beau lifting. Inaugurées en 1908 et classés en 2017 sur la liste des Monuments historiques, ces piscines retrouvent leur look avant-gardiste d'hier pour le plus grand bonheur des Strasbourgeois : un imposant bassin entouré de ses cabines individuelles d'époque, un petit, plus intimiste, et des bains romains qui témoignent de la tradition hygiéniste allemande du début du XXe siècle.

Ces bains municipaux sont nés alors que la ville faisait partie de l'Empire allemand (1871-1918). Le bâtiment, construit au cœur de l'ancien quartier impérial wilhelminien, est imaginé par l'équipe de l'architecte municipal de Strasbourg Fritz Beblo. Recouvert de marbre et de céramique anglaise, il est baigné par la lumière naturelle qui s'infiltre partout. Avec le temps, il fallait mener une restauration respectueuse du patrimoine – la dernière remontait à 1930 ! –, adapter bien sûr l'établissement aux normes et aux usages d'aujourd'hui et permettre une exploitation plus économe en ressources naturelles et moins gourmande en énergie.

Une douche de neige, une grotte de sel

Après trois ans de fermeture, dont deux ans de travaux d'un coût de plus de 40 millions d'euros, le site a rouvert ses portes à l'automne dernier. Au sous-sol sont installés les nouveaux vestiaires, douches et sanitaires pour les scolaires, ainsi que quatre douches publiques. Un espace dédié au bien-être a été créé, avec jacuzzi ultramoderne, saunas, douche de neige, grotte de sel (rester 30 minutes dans ce lieu équivaudrait à un week-end au bord de la mer, dit-on), douches multisensorielles…

Cet espace se prolonge à l'extérieur, dans l'ancienne cour avec vue sur la flèche de Notre-Dame de Strasbourg, autour d'un bassin en plein air chauffé à 30 °C (même en hiver) et d'un sauna.

Icônes des bains, les bassins intérieurs et leurs cabines du début du XXe siècle.

La réhabilitation du bâtiment et des infrastructures, a priori « discrète », donne un éclat et une modernité à ce lieu de sport et de détente, qui répond aux nouvelles normes énergétiques.

L'espace bien-être et balnéothérapie, au rez-de-jardin, est accessible à tous à partir de 16 ans. Une salle de sport et un espace fitness ont été aménagés dans l'ancienne chaufferie, avec la possibilité de souscrire un abonnement spécifique et prendre des cours (12 euros). Il y a même un espace de toilettage pour… chiens !

Et cet été, un jardin de fraîcheur attirera ceux qui souffriront de la chaleur…

À l'étage, les bains romains classés ont été entièrement restaurés avec les trois bassins chauffés à 37 °C, 25 °C et 34 °C qui retrouvent leurs colonnes d'origine et leurs mosaïques vertes. Les deux « icônes » des bains sont les bassins intérieurs et leurs cabines en bois typiques des piscines du début du siècle dernier. Aujourd'hui, l'optimisation des installations permet 82 % d'économies en eau et une baisse de 41 % de la consommation énergétique et thermique. Auparavant, l'eau usée des bassins était envoyée dans le tout à l'égout. Elle est désormais filtrée et renouvelée, diminuant par six sa consommation. Les douches sont équipées d'un arrêt automatique afin d'économiser l'eau.

Cette bulle de vie, de joie et de bienêtre, pour petits et grands, au cœur de Strasbourg, est accessible à des tarifs très raisonnables.

Alicia COMET

À découvrir