France Dimanche > Vie pratique > Wendy Bouchard : Aidons l’Australie !

Vie pratique

Wendy Bouchard : Aidons l’Australie !

Publié le 8 février 2020

Même si ce drame a lieu à des milliers de kilomètres de nous, comment ne pas se sentir concerné ?

Ces derniers mois, les incendies dévastateurs sur la côte sud-est du pays des kangourous auront ravagé une superficie équivalente à trois fois la Belgique. De terribles feux que nous n’avons jamais subis en Europe, des monstres incontrôlables qui auront englouti des dizaines de personnes et plus d’un milliard d’animaux.

Ces chiffres dépassent aujourd’hui l’entendement. Les images de ce drame circulant en boucle, en particulier sur les réseaux sociaux, ont provoqué une vague d’émotion collective dans le monde entier.

Comme l’ours polaire amaigri et dérivant sur sa banquise est devenu le triste emblème du réchauffement climatique, le koala (dont la moitié des spécimens seraient morts calcinés) s’est imposé bien malgré lui comme la victime massive de ces incendies du bush australien.

Voir ces petits êtres sans défense succomber sur leur lieu de vie, des eucalyptus, arbre hautement inflammable, a provoqué une véritable rage et des questions : pourquoi n’a-t-on pu les sauver ? Et comment en sommes-nous arrivés là ?

Certes, la période est traditionnellement propice aux incendies, avec des pics de chaleur frôlant les 50 °C dans le sud-est australien, mais ces flammes ont hélas rapidement échappé à tout contrôle. Les spécialistes redoutent que certaines espèces se soient éteintes et que d’autres soient passées du statut de « vulnérable » à en « danger critique d’extinction » en ces quelques semaines.

Vous avez peut-être été touchés par le beau geste de l’acteur américain Leonardo DiCaprio, personnalité très engagée dans le domaine de l’environnement, qui l’a prouvéune fois de plus avec ce don colossal de 3 millions de dollars afin d’aider les populations.

Et nous, comment pouvons-nous agir à 15 000 km de là ? À quel niveau et de quelle manière ?

Les Français, une fois encore, ont eux aussi démontré leur générosité… L’appel aux dons du WWF n’a jamais recueilli autant d’argent, notamment grâce au relais des réseaux sociaux.

J’ai pu contacter l’ambassadeur d’Australie en France qui s’est montré extrêmement sensible à toutes ces démonstrations de générosité, sa province natale ayant été en partie dévastée par les flammes. Il a pu me communiquer un site sur lequel faire des dons qui seront directement affectés à l’aide aux animaux rescapés, dans les hôpitaux ou les sanctuaires dédiés. Il s’agit de WIRES, une ONG australienne de défense de la faune sauvage, la plus importante de l’île continent.

Autre belle initiative d’appel aux dons, celle du ZooParc de Beauval, près de Tours, seul établissement en France à accueillir des koalas.

Plus de 170 000 euros ont déjà été récoltés grâce aux dons du parc, du grand public et d’associations. Cet argent, transféré au zoo de Sydney, financera les soins aux animaux recueillis lors des incendies et servira aussi à assurer leur avenir. Le parc zoologique de Taronga sait précisément comment agir, avec un hôpital propre et des équipes vétérinaires qu’il déploie sur le terrain.

La cagnotte en ligne sur le site du zoo de Beauval continue à engranger des dons destinés à cette cause que le parc s’est engagé à doubler.

Dans de nombreux centres de loisirs de l’hexagone, les enfants se sont mis à la couture afin de confectionner des poches en tissu pour les bébés kangourous qui ont perdu leur maman dans l’incendie.

L’Australie brûle… ne regardons pas ailleurs ! J’espère que ces quelques éléments vous motiveront vous aussi à participer à un sauvetage ou à une reconstruction de notre patrimoine mondial, car même aux antipodes de la France, cette faune et cette flore, c’est un peu de nous…

Pour faire un don

  • WWF Par courrier : WWF France, Service Donateur,
    35-37 rue Baudin, 93310 Le Pré-Saint-Gervais ;
    par e-mail : donateur@wwf.fr ; par Tél. 01 71 86 40 70.
     
  • WIRES www.wires.org.au
     
  • ZooParc de Beauval 02 54 75 50 00 et www.zoobeauval.com
    ou beauvalnature.org

Wendy BOUCHARD

À découvrir