France Dimanche > Vie pratique > Wendy Bouchard : Corrida l’éternel débat !

Vie pratique

Wendy Bouchard : Corrida l’éternel débat !

Publié le 22 décembre 2019

Voilà un sujet qui enflamme les esprits et souvent divise, mais qui existe bel et bien, et qu’on se doit d’évoquer…

Difficile de cautionner une telle tradition quand on milite pour la cause animale. Mais compte tenu de l’actualité, je me dois de parler du sujet qui revient à la une, alors qu’une députée souhaite faire interdire ce spectacle aux mineurs de moins de 12, 14 ou 16 ans. L’âge n’est pas tranché, mais l’amendement a fait grand bruit, jusqu’à provoquer la mobilisation des procorridas dans la presse.

Le fait est que nous connaissons tous des hommes et des femmes qui aiment les animaux et qu’on retrouve dans les tribunes à Bayonne ou ailleurs. Comment comprendre ? La corrida est-elle un art ou une boucherie ? Le gouvernement doit-il légiférer, voire interdire ? D’après le dernier sondage Ifop de 2018, si 78 % des Français veulent interdire ce spectacle qu’ils jugent moyenâgeux, le moindre débat rend les consciences hystériques. Avez-vous une idée bien arrêtée sur le sujet ? Comment avancer ensemble ? En interdisant les mises à mort ? Compte tenu de la souffrance du taureau, cela reviendrait à ne pas l’achever en public, mais à abréger son mal en coulisses. Faut-il tolérer encore cette tolérance aux yeux de la dignité animale ?

Voici deux célébrités qui ont donné de la voix ces dernières semaines…

Cécile Bois
Héroïne de “Candice Renoir” sur France 3

Comme Renaud, Pamela Anderson ou Luc Ferry, la comédienne a rejoint les soutiens de l’association gardoise Alliance anticorrida. Sur le plateau de Jean-Marc Morandini, elle a poussé un coup de gueule : « Beaucoup de gens de ma profession aiment la corrida pour l’art, pour le spectacle. Il y a un point de vue qui va défendre l’art, qui va raconter des histoires autour du sang qui passe du taureau au torero. Moi, je ne tolère pas la maltraitance. Le but est quand même la mise à mort d’un animal qui passe par des souffrances insupportables. C’est un acte barbare, totalement hors sujet pour ce qui me concerne. »

Pierre Arditi
Comédien

On peut trouver un artiste brillant et ne pas adhérer à ses prises de position. La sortie de Pierre Arditi, le mois dernier, signataire d’une tribune de 40 personnalités dans Le Figaro qui s’oppose à l’interdiction de la corrida aux mineurs, a fait réagir avec passion. Se remémorant ses souvenirs d’enfance et ses premiers spectacles de mise à mort quand il avait 14 ans, l’acteur a convoqué les arts pour défendre la pratique. Mais invité de C à Vous sur France 5, il a choqué une partie du public en faisant le distinguo suivant : « Très curieusement, je n’aime pas le sang humain mais le sang d’un taureau, c’est une chose différente, c’est très difficile à expliquer. Une corrida, ce n’est pas une boucherie, c’est un art. On ne peut pas résumer la corrida à une boucherie généralisée qu’il faudrait interdire pour la bonne conscience générale. »

Wendy BOUCHARD

À découvrir