France Dimanche > Vie pratique > Wendy Bouchard : "En hiver, tout le monde dort !"

Vie pratique

Wendy Bouchard : "En hiver, tout le monde dort !"

Publié le 24 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Arbres, tortues, ours, etc. Aux premiers flocons, tous s'apprêtent à entrer dans une longue hibernation… Wendy Bouchard nous l'explique.

À l'heure où les températures extérieures nous font sortir nos équipements de trappeurs, il est bon de regarder comment se comporte la nature. Les animaux sauvages tout d'abord… Le hérisson est parti pour un long sommeil de quatre à six mois, il perdra jusqu'au tiers de son poids avant se réveiller complètement aux beaux jours. L'ours se réfugie dans sa tanière et son rythme cardiaque est divisé par deux. Le crapaud aura choisi un trou de 50 cm de profondeur dans lequel il restera lui aussi abrité pendant six mois.

La marmotte, elle, a construit un matelas d'herbes sèches dans son terrier qu'elle conservera avec de la boue et un amas de terre, à une température de 4 °C. Elle ne se réveillera U qu'une fois par semaine pour uriner. Idem pour la tortue terrestre, et ceux d'entre vous qui en hébergent dans leurs jardins le savent : dès que les températures descendent sous les 10 °C, cet animal à sang froid entre en hibernation et se protège des frimas sous la terre, tout en mettant son système immunitaire au repos.

Vous ajouterez à la liste de ces animaux hibernants la chauve-souris, l'escargot, le loir, ainsi que les fourmis qui, elles aussi, se mettent en pause. Une faune vraiment exceptionnelle ! Et les plantes, les arbres en particulier dorment-ils également en PHOTOS ISTOCK vée de la froidure en se débarrassant pour les non-persistants de leur feuillage. La perte de ces feuilles permet à l'arbre de stocker la sève dans le bois et l'écorce, pour se réalimenter au printemps, lorsqu'il faudra faire éclore les bourgeons. En fait, les biologistes répondent à notre question : en hiver, les arbres sont quasiment en état « végétatif »… en activant néanmoins un mécanisme de protection contre le gel. Battu par les vents et le froid, l'arbre combat en silence et de l'intérieur avant la renaissance de ses feuilles et fleurs. Il aura eu besoin d'être exposé à un certain nombre de jours à la froidure pour finalement pouvoir revivre. Mais comme la nature ne lasse pas de nous étonner, il existe des arbres aux feuilles persistantes. Le pin, le sapin, le houx ou le lierre, par exemple, d éve l o p p e n t une couche de cire qui va protéger leurs aiguilles ou leurs feuilles du gel et leur permettre de conserver leur énergie tout au long de l'année.

Wendy Bouchard

À découvrir

Sur le même thème