France Dimanche > Vie pratique > Wendy Bouchard : Versailles magique… Même en hiver

Vie pratique

Wendy Bouchard : Versailles magique… Même en hiver

Publié le 1 décembre 2019

Je vous invite à un parcours étonnant dans les jardins de ce domaine royal de plus de 800 hectares…

À l’origine, le parc boisé de Versailles était essentiellement composé de tilleuls et de marronniers issus des forêts avoisinantes, puis le patrimoine arboricole s’est progressivement enrichi d’espèces rares provenant de tout pays : des tulipiers ou genévriers de Virginie, des sophoras du Japon ou encore des catalpas de Chine.

Le doyen des arbres, ce chêne pédonculé situé à proximité du Grand Trianon, a été étudié et daté comme étant contemporain de Louis XIV. Planté en 1668, il ne mesure pas moins de 36 mètres de haut et possède un tronc de plus de 5 mètres de circonférence !

À cette saison, si vous souhaitez déambuler dans ce domaine historique, vous pourrez découvrir de magnifiques persistants : des parterres de buis au cyprès chauve de 1850. Dans le magnifique jardin anglais du Petit Trianon, entièrement réaménagé et embelli par Marie-Antoinette qui était tombée sous le charme du lieu, un cèdre du Liban, un des plus anciens spécimens introduits en France.

Les arbres de Versailles ont majestueusement résisté à l’épreuve du temps, même si on a déploré, lors de la terrible tempête de décembre 1999 avec ses vents soufflant à plus de 150 km/h, 30 000 individus endommagés, tombés ou mutilés, comme un pin de Corse, dernier témoin du séjour de Napoléon sur ces terres.

• carnet de notes Les arbres admirables du domaine de Versailles.

Wendy BOUCHARD

À découvrir